27-9-13 - L’Institut des Biomédicaments opérationnel à la rentrée 2015 ?

En dépit de certaines difficultés juridiques et financières liées à la maîtrise foncière – le site d’accueil se déploie sur la friche militaire du Plat d’Etain, propriété des Domaines, ainsi que sur des terrains appartenant à la Ville de Tours – le projet d’Institut des Biomédicaments et des Cosmétiques (IBC) pourrait être opérationnel « à la rentrée 2015 », nous indique Loïc Vaillant, président de l’université François-Rabelais de Tours, partenaire de l’opération. 
Rebaptisée Bio3 Institute, la plateforme de formation en alternance, qui sera susceptible d’accueillir 350 étudiants et plusieurs centaines de salariés en formation continue, représente un investissement de 8,5 M€ ; le programme comprend également la construction de 160 logements étudiants pour un montant de 11 M€. Le respect de l’agenda reste soumis à l’issue des discussions entre la municipalité et les Domaines.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir



Panne

Difficile de se montrer optimiste à quelques semaines d’une rentrée qui s’annonce difficile. Comme le suggère notre Une, la croissance française est définitivement en panne, et tranche ainsi avec l’humeur de la plupart des grands pays industriels qui, eux, ont retrouvé de l’allant. Comment pourrait-il en être autrement ? Le durcissement de l’environnement fiscal, l’impact catastrophique de la loi Alur sur l’immobilier et la construction, l’illisible pacte de responsabilité honni par une partie de la majorité, corsètent l’économie française. Pour retrouver une trajectoire de croissance, il n’y a pas d’autre choix que de tourner le dos aux dogmes rancis de l’exception française, synonyme d’appauvrissement généralisé. Et de s’engager franchement dans une politique fondée sur la libéralisation de l’offre. Fortibus est fortuna viris data.
Retrouvez le contenu complet
de la Lettre Valloire
REGION CENTRE
BERRY
EURE-ET-LOIR
INDRE-ET-LOIRE
LOIR-ET-CHER
LOIRET