Shiseido accroît ses capacités de stockage à Gien

La direction de Shiseido France nous confirme que le groupe va investir 3,9 M€ dans l’extension de 5 000 m2 de sa plate-forme de stockage-distribution de Gien. Le projet devrait être conduit en 2010 et vise à désengorger des locaux aujourd’hui saturés. « Nous allons réorganiser nos flux en rapatriant des capacités de stockage extérieures. L’optimisation de cette activité, qui devrait permettre d’accroître nos capacités de production, va se concrétiser par la création de zones de stockage en racks dynamiques » nous indique un porte-parole de l’entreprise. Le site de Gien emploie 297 salariés. Il est spécialisé dans la fabrication de produits alcooliques (parfums).
Shiseido emploie 290 personnes dans un second site à Ormes, près d’Orléans, dédié aux produits cosmétiques (maquillage et crèmes).

Envoyer Imprimer PDF
 


Etat d’urgence

La gifle assénée par les électeurs au pouvoir aura finalement conduit à la constitution d’une gouvernance bicéphale à Bercy : côte-à-côte, un chantre de la démondialisation et un « hollandais » modéré vont devoir accorder leurs violons et composer le choc d’offre attendu par les entrepreneurs… mais refusé par une partie des parlementaires socialistes emmenée par Laurent Baumel, le député de la 4e circonscription d’Indre-et-Loire. Ceux-ci préconisent au contraire de nouvelles mesures de stimulation de la demande. Pourtant, le temps presse. Selon le cabinet Trendeo, seules 52 % des suppressions d’emplois industriels enregistrées depuis 2009 ont été compensées par des créations. La région Centre fait partie des grands territoires sinistrés puisque son taux de renouvellement s’établit à 41 %. Qui pourrait croire que l’heure est encore aux tergiversations ?
Retrouvez le contenu complet
de la Lettre Valloire
REGION CENTRE
BERRY
EURE-ET-LOIR
INDRE-ET-LOIRE
LOIR-ET-CHER
LOIRET