Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire Lire LV 714 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2020

Jean-Pierre Gorges : l’UMP et la droite d’abord

le 23 décembre 2014 à 10h50

Interrogé par L’Écho Républicain, le député-maire de Chartres Jean-Pierre Gorges a réaffirmé son ancrage à droite et son refus des compromissions et du « recentrage » de l’UMP. Concernant l’éventuelle candidature de Nicolas Sarkozy aux élections présidentielles de 2017, il avertit : « S’il se recentre, il n’est pas au 2e tour. Il faut qu’il reste à droite. (…) Si Sarkozy mord à gauche, Le Pen fera pareil à droite ».
Sur le plan local et en perspective des élections départementales de mars, il appelle à « créer une majorité UMP, plus forte et homogène, autour d’Albéric de Montgolfier ». Fidèle à ses convictions, il souhaite que la nouvelle assemblée adopte une ligne politique plus droitière : « Le Gael (Gagner pour l’Eure-et-Loir, association des 19 élus, dont 9 UMP et 10 élus centristes, divers droite et non inscrits, appartenant à la majorité du conseil général actuel), ça n’existe pas. C’est un outil pour faire cohabiter l’UMP avec le centre. »

Affaires publiques

Noir c’est noir

C’est un coup de tonnerre dans le ciel chargé de la vie…

Tours va créer son « Vincinodrome »

En chômage technique depuis le début de la crise sanitaire,…

Fesneau sort du bois

Comme tout bon chasseur, Marc Fesneau ne tire qu’à coup…

Régionales : les écologistes veulent imposer leur méthode à gauche

La liste attrape-tout de l’écologiste Charles Fournier…

Accueil de la BnF : Châteauroux non plus

Le cabinet du maire de Châteauroux a finalement démenti…

Sondage

LA REPRISE SERA-T-ELLE FORTE DÈS LA RENTRÉE ?

Montrer les résultats