Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire magazine de septembre 2020 Lire LV 714 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2020

Jean-Pierre Gorges : l’UMP et la droite d’abord

le 23 décembre 2014 à 10h50

Interrogé par L’Écho Républicain, le député-maire de Chartres Jean-Pierre Gorges a réaffirmé son ancrage à droite et son refus des compromissions et du « recentrage » de l’UMP. Concernant l’éventuelle candidature de Nicolas Sarkozy aux élections présidentielles de 2017, il avertit : « S’il se recentre, il n’est pas au 2e tour. Il faut qu’il reste à droite. (…) Si Sarkozy mord à gauche, Le Pen fera pareil à droite ».
Sur le plan local et en perspective des élections départementales de mars, il appelle à « créer une majorité UMP, plus forte et homogène, autour d’Albéric de Montgolfier ». Fidèle à ses convictions, il souhaite que la nouvelle assemblée adopte une ligne politique plus droitière : « Le Gael (Gagner pour l’Eure-et-Loir, association des 19 élus, dont 9 UMP et 10 élus centristes, divers droite et non inscrits, appartenant à la majorité du conseil général actuel), ça n’existe pas. C’est un outil pour faire cohabiter l’UMP avec le centre. »

Affaires publiques

À Tours, c’est pas tous les jours Noël
EXCLUSIF

En présentant hier sa 1ère vice-présidente Cathy Savourey,…

Les centristes à la manœuvre

Les élections régionales approchent et l’UDI se rapproche…

Du plomb dans l’aile

C’est en faisant preuve d’une confondante désinvolture…

François Bonneau veut une part de TVA

Si François Bonneau, le président socialiste de la Région…

Décès de Nicolas Bonneau

Victime d’un accident vasculaire cérébral il y a quelques…

Sondage

LA REPRISE SERA-T-ELLE AU RENDEZ-VOUS EN 2021 ?

Montrer les résultats

  • afpi2020