Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire Lire LV 714 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2020

Nicolas Sarkozy veut supprimer les courants de l’UMP

le 16 octobre 2014 à 12h43

En meeting hier au soir à St-Cyr-sur-Loire (37), Nicolas Sarkozy est resté très prudent sur ses intentions : « Mon objectif, c’est l’élection du président de l’UMP le 29 novembre, après on verra… », a-t-il répondu à une question de la salle. Il se donne trois mois, soit jusqu’à la fin février, pour « tout changer, modifier de fond en comble l’UMP » et veut notamment supprimer les courants, apparus après les élections internes de novembre 2012. Prônant le rassemblement large des militants – des mots qu’il a prononcés à de nombreuses reprises – et l’oubli des querelles – il a salué la présence à ses côtés de Guillaume Peltier et de Nathalie Kosciusko-Morizet, brouillés depuis les élections municipales à Paris –, l’ancien président de la République a toutefois évoqué l’élection présidentielle de 2017 en appelant à l’organisation de référendums sur des sujets essentiels à la vie des Français dans les semaines qui suivront les élections législatives.

Affaires publiques

Noir c’est noir

C’est un coup de tonnerre dans le ciel chargé de la vie…

Tours va créer son « Vincinodrome »

En chômage technique depuis le début de la crise sanitaire,…

Fesneau sort du bois

Comme tout bon chasseur, Marc Fesneau ne tire qu’à coup…

Régionales : les écologistes veulent imposer leur méthode à gauche

La liste attrape-tout de l’écologiste Charles Fournier…

Accueil de la BnF : Châteauroux non plus

Le cabinet du maire de Châteauroux a finalement démenti…

Sondage

LA REPRISE SERA-T-ELLE FORTE DÈS LA RENTRÉE ?

Montrer les résultats