Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire magjuin2022 Lire LV 788 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2022

À la cravache

le 17 mars 2015 à 11h49

Considérant que les méthodes du nouveau maire de Lamotte-Beuvron sont trop cavalières, son opposition, drivée par l’ancien maire socialiste Alain Beignet, a décidé de démissionner en bloc du conseil municipal. Le maire Pascal Bioulac, ancien directeur du parc équestre de la commune solognote, ne s’est pas laissé désarçonner par cette ruade de ses six opposants : « Je suis déçu pour les Lamottois qui avaient voté pour eux… ».
Pour autant, Alain Beignet, qui reproche au premier magistrat et à sa majorité d’organiser des réunions du conseil à une heure trop matinale, n’a pas l’intention de dételer de la politique et il conserve son mandat de conseiller régional. En attendant, peut-être, de se remettre en selle aux élections municipales de 2020.

Affaires publiques

Serge Grouard dans l’anonymat

Si la candidature de Serge Grouard à la présidence des…

Recours

Il fallait s’y attendre ! Battu de 11 voix sur la 5

Poker mentor

La nomination d’Emmanuel Porcher à la direction générale…

Le président d’Orléans Métropole mis en minorité

Au moment où il a pris la parole, hier au soir, pour…

La gouvernance d’Orléans Métropole au bord de l’implosion

Pour une fois, les Orléanais, qui regardent souvent…

Sondage

La rentrée
sociale sera-t-
elle agitée ?

Montrer les résultats