Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire Lire LV 714 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2020

Châteauroux attaque la DUP de la LGV Poitiers-Limoges

le 20 mars 2015 à 17h01

La communauté d’agglomération castelroussine (CAC) a engagé le 11 mars auprès du Conseil d’État une action en annulation du décret déclarant d’utilité publique (DUP) les travaux de la LGV Poitiers-Limoges, deux mois jour pour jour après que celui-ci a été signé par le Premier ministre. Le décret est également attaqué par plusieurs collectivités territoriales de la Vienne, de la Haute-Vienne, de la Creuse ainsi que par le conseil général de l’Indre.
Le Premier ministre dispose d’un délai de deux mois pour faire valoir ses observations en défense et le délai d’instruction par le Conseil d’État devrait être d’environ douze mois. Outre les critiques formulées par la Cour des Comptes en octobre 2014, Violeta Bulc, commissaire aux transports de l’UE, a répondu à un courrier de Gil Avérous, maire de Châteauroux et président de la CAC, que la Commission européenne n’engagerait aucune dépense pour ce trajet qui n’est pas regardé comme présentant un intérêt suffisant. La Lettre Valloire revient longuement sur ce dossier dans le magazine du mois de mars, feuilletable en ligne depuis aujourd’hui sur notre site http://issuu.com/lettrevalloire/docs/mag_lv15_web/1 (« La bataille du fer aura bien lieu », pages 14 à 17).

Affaires publiques

Noir c’est noir

C’est un coup de tonnerre dans le ciel chargé de la vie…

Tours va créer son « Vincinodrome »

En chômage technique depuis le début de la crise sanitaire,…

Fesneau sort du bois

Comme tout bon chasseur, Marc Fesneau ne tire qu’à coup…

Régionales : les écologistes veulent imposer leur méthode à gauche

La liste attrape-tout de l’écologiste Charles Fournier…

Accueil de la BnF : Châteauroux non plus

Le cabinet du maire de Châteauroux a finalement démenti…

Sondage

LA REPRISE SERA-T-ELLE FORTE DÈS LA RENTRÉE ?

Montrer les résultats