Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire Lire LV 714 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2020

La majorité eurélienne coupée en deux

le 28 avril 2015 à 08h37

En Eure-et-Loir, la victoire écrasante de la majorité de centre-droit aux dernières élections départementales (28 élus sur 30) permet à celle-ci toutes les fantaisies. Comme celle de constituer deux groupes à l'assemblée : l’un, de 11 élus menés par Daniel Guéret, conseiller départemental de Chartres 1, de stricte obédience UMP, le second, majoritaire au sein de la majorité avec 17 élus, réunissant les 11 autres conseillers départementaux UMP, 3 UDI et 3 divers droite.
Présidé par Jacques Lemare, élu sur le canton de Dreux 2, ce groupe baptisé UDE (Unis pour les Euréliens) comprend notamment dans ses rangs tous les parlementaires UMP : Albéric de Montgolfier, sénateur et président du conseil départemental, Laure de la Raudière, députée de la 3e circonscription, et l’ancien sénateur et toujours maire de Bonneval Joël Billard.
Cette reconstitution du groupe Gael (Gagner en Eure-et-Loir) de l’ancienne majorité, tant honni par les instances départementales de l’UMP, est un nouvel avatar des bisbilles entre les amis du député-maire de Chartres (parmi les 11 membres du groupe UMP figurent les 6 conseillers chartrains) et ceux qui le sont moins, notamment les deux autres députés UMP du département.

Affaires publiques

Noir c’est noir

C’est un coup de tonnerre dans le ciel chargé de la vie…

Tours va créer son « Vincinodrome »

En chômage technique depuis le début de la crise sanitaire,…

Fesneau sort du bois

Comme tout bon chasseur, Marc Fesneau ne tire qu’à coup…

Régionales : les écologistes veulent imposer leur méthode à gauche

La liste attrape-tout de l’écologiste Charles Fournier…

Accueil de la BnF : Châteauroux non plus

Le cabinet du maire de Châteauroux a finalement démenti…

Sondage

LA REPRISE SERA-T-ELLE FORTE DÈS LA RENTRÉE ?

Montrer les résultats