Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire Lire LV 714 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2020

Un conseil municipal déboussolé

le 07 avril 2015 à 15h42

À Tours, l’ombre de Jean Germain a plané sur le conseil municipal de ce mardi après-midi, commencé à 14 h et achevé à 18 h... Inexistants en raison du retrait des élus d'opposition, les débats attendus sur le remboursement de l’emprunt toxique contracté en 2006 auraient été bien dérisoires.
Il aurait été tout aussi difficile à Serge Babary d’incriminer son prédécesseur et les fautes supposées de l’équipe battue au mois de mars 2014. Le nouveau maire de Tours, qui a prononcé en début d'après-midi, devant les caméras de télévision, un hommage ému à l’adversaire politique, mais aussi « à l’ami et au camarade de collège », renverra à plus tard l'examen des responsabilités de la dégradation des finances de la Ville et les habituelles chicaneries de la vie publique : l’augmentation de 4,2 % des trois taxes municipales (habitation, foncier bâti et non bâti) a été votée sans discussion. 
On dit que les absents ont toujours tort. Cet après-midi, le grand absent aura eu le dernier mot en faisant taire les critiques. C'est le plus bel hommage qu'on pouvait rendre à ce passionné de l'action publique. 

Affaires publiques

Noir c’est noir

C’est un coup de tonnerre dans le ciel chargé de la vie…

Tours va créer son « Vincinodrome »

En chômage technique depuis le début de la crise sanitaire,…

Fesneau sort du bois

Comme tout bon chasseur, Marc Fesneau ne tire qu’à coup…

Régionales : les écologistes veulent imposer leur méthode à gauche

La liste attrape-tout de l’écologiste Charles Fournier…

Accueil de la BnF : Châteauroux non plus

Le cabinet du maire de Châteauroux a finalement démenti…

Sondage

LA REPRISE SERA-T-ELLE FORTE DÈS LA RENTRÉE ?

Montrer les résultats