Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire uneMars2020 Lire LV 714 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2020

Back in the USSR

le 10 décembre 2018 à 17h40

C’est une figure de la politique régionale, et aussi française, qui tire sa révérence. Vingt-et-un ans après sa première élection comme député de Loir-et-Cher et une présence ininterrompue à l’Assemblée nationale depuis cette date – hormis son passage de dix-huit mois au ministère de la Ville dans le gouvernement Fillon III – Maurice Leroy démissionne de son mandat de parlementaire pour « découvrir un autre horizon professionnel » dont nous avons de bonnes raisons de croire qu’il se trouve à l’est de l’Union européenne, une sorte de retour aux sources pour l’ancien communiste. Son suppléant Pascal Brindeau, maire de Vendôme et président de la communauté d’agglomération Territoires vendômois, va lui succéder au Palais-Bourbon, comme en 2010. Le conseil municipal de Vendôme devra donc se choisir un nouveau maire et le conseil communautaire un nouveau président.

Affaires publiques

À Bourges, mariage blanc à droite, la gauche favorite

C'est à 17 h 45, un quart d'heure avant la clôture du…

Orléans unit sa gauche, Tours son centre-droit

À Orléans comme à Tours, les unions en vue du tour décisif…

Papy fait de la résistance

Faisant fi de leur camaraderie révolutionnaire, deux…

Ça sent le roussi à St-Pierre-des-Corps

Communiste depuis un siècle et l’arrivée à l'Hôtel de…

Disparition de Christian Bidault

Nous avons appris le décès, ce lundi, de notre confrère…

Sondage

LE DÉCONFINEMENT VOUS SEMBLE-T-IL BIEN PRÉPARÉ ?

Montrer les résultats

  • afpi2020