Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire magazine de septembre 2021 Lire LV 714 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2020

Back in the USSR

le 10 décembre 2018 à 17h40

C’est une figure de la politique régionale, et aussi française, qui tire sa révérence. Vingt-et-un ans après sa première élection comme député de Loir-et-Cher et une présence ininterrompue à l’Assemblée nationale depuis cette date – hormis son passage de dix-huit mois au ministère de la Ville dans le gouvernement Fillon III – Maurice Leroy démissionne de son mandat de parlementaire pour « découvrir un autre horizon professionnel » dont nous avons de bonnes raisons de croire qu’il se trouve à l’est de l’Union européenne, une sorte de retour aux sources pour l’ancien communiste. Son suppléant Pascal Brindeau, maire de Vendôme et président de la communauté d’agglomération Territoires vendômois, va lui succéder au Palais-Bourbon, comme en 2010. Le conseil municipal de Vendôme devra donc se choisir un nouveau maire et le conseil communautaire un nouveau président.

Affaires publiques

Noir c’est noir

C’est un coup de tonnerre dans le ciel chargé de la vie…

Tours va créer son « Vincinodrome »

En chômage technique depuis le début de la crise sanitaire,…

Fesneau sort du bois

Comme tout bon chasseur, Marc Fesneau ne tire qu’à coup…

Régionales : les écologistes veulent imposer leur méthode à gauche

La liste attrape-tout de l’écologiste Charles Fournier…

Accueil de la BnF : Châteauroux non plus

Le cabinet du maire de Châteauroux a finalement démenti…

Sondage

LA REPRISE SERA-T-ELLE FORTE DÈS LA RENTRÉE ?

Montrer les résultats