Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire magazine de septembre 2020 Lire LV 714 À feuilleter en ligne >
  • Publicité direccte2020
  • caisse epargne2020

Alliance improbable à Dreux

le 06 juin 2020 à 18h51

L’alliance conclue le 2 juin à Dreux par l'ancienne première adjointe du maire sortant Michaële de La Giroday (15,17 % au premier tour), avec la liste de Valentino Gambutto (12,93 % des voix), farouche adversaire socialiste de l’ancien maire de Dreux, et celle du candidat de LaREM Maxime David (11,93 %), n’a pas été du goût de Jacques Lemare, colistier de Michaële de La Giroday au premier tour. À 74 ans, l’ancien agent immobilier, vice-président du conseil départemental et figure de la vie politique locale, s’est retiré : « Cela fait trente-sept ans que la Ville est à droite, qu’on combat le PS et Valentino Gambutto », s’est justifié Jacques Lemare qui boucle ainsi un long parcours au conseil municipal, commencé en 1983 au côté de Jean Hieaux, l’année de la très controversée alliance de la droite et du Front national de Jean-Pierre Stirbois, et poursuivi tout au long des quatre mandats de Gérard Hamel (1995-2020). Rappelons qu'au premier tour, Pierre-Frédéric Billet, ancien directeur de cabinet de Gérard Hamel et soutenu par ce dernier, est arrivé largement en tête avec 35,76 % des suffrages.

Affaires publiques

Un président trié sur le volet

Après l’élection surprise de Benoist Pierre à la tête…

Lagarde ne se rend pas

Où on reparle de François Lagarde... Discret depuis la…

Les femmes du président

On connaissait les hommes du président, les cinq poseurs…

Divorce en Loir-et-Cher

Ce qui était au départ une banale sanction contre une…

Ça va et ça vient

Le nouveau président de Tours Métropole Wilfried Schwartz…

Sondage

LA REPRISE SERA-T-ELLE AU RENDEZ-VOUS EN 2021 ?

Montrer les résultats

  • afpi2020