Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire magazine de septembre 2021 Lire LV 714 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2020

À Bourges, mariage blanc à droite, la gauche favorite

le 02 juin 2020 à 16h00

C'est à 17 h 45, un quart d'heure avant la clôture du dépôt des listes en vue du second tour, que Philippe Mousny, accompagné de trois colistiers de Pascal Blanc, s'est présenté à la préfecture du Cher pour déposer officiellement la liste rassemblant les frères ennemis de la droite berruyère, arrivés à égalité parfaite au premier tour (24,25 %). Dans une ultime concession, le maire radical sortant Pascal Blanc, soutenu par LaRem et l'UDI, a accepté de figurer à la dix-neuvième place de la liste qui sera conduite par son ancien adjoint Philippe Mousny. En cas de victoire, Pascal Blanc ne sera pas adjoint au maire mais président de la communauté d'agglomération Bourges Plus, son rival s'étant engagé à le soutenir.
À gauche, Yann Galut (32,42 % au premier tour) et Irène Félix (17,33 %) avaient entériné leur alliance à la mi-journée. En dépit du rabibochage de dernière minute entre Blanc et Mousny grâce à l'entremise des grands élus de droite du département, l'avocat et ancien député du Cher devrait devenir le prochain maire de Bourges, sa large union de toutes les composantes de la gauche – socialiste, communiste, écologiste et insoumise – apparaissant beaucoup plus robuste que le mariage blanc de ses adversaires.

Affaires publiques

Noir c’est noir

C’est un coup de tonnerre dans le ciel chargé de la vie…

Tours va créer son « Vincinodrome »

En chômage technique depuis le début de la crise sanitaire,…

Fesneau sort du bois

Comme tout bon chasseur, Marc Fesneau ne tire qu’à coup…

Régionales : les écologistes veulent imposer leur méthode à gauche

La liste attrape-tout de l’écologiste Charles Fournier…

Accueil de la BnF : Châteauroux non plus

Le cabinet du maire de Châteauroux a finalement démenti…

Sondage

LA REPRISE SERA-T-ELLE FORTE DÈS LA RENTRÉE ?

Montrer les résultats