Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire magazine de septembre 2021 Lire LV 714 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2020

L'écolo-circus a planté son barnum à Tours

le 22 juillet 2020 à 10h28

C’est à Tours que l’ « écolo-circus » avait décidé de planter son chapiteau ce mardi 21 juillet. Si les écologistes s’insurgent contre l’exploitation des animaux, deux bêtes politiques, Anne Hidalgo, la maire – presque verte… – de Paris, et Éric Piolle, le maire EELV de Grenoble, avaient tout de même fait le déplacement en bord de Loire à la tête d’un cortège d’une vingtaine de maires parés des mêmes couleurs. Objectif : dresser un « arc politique vert et rose dans la perspective des présidentielles ».
Au beau milieu de cet aréopage « d’humanistes » (sic), on a pu apercevoir subrepticement le tout nouveau maire de Tours Emmanuel Denis, réduit à un rôle de faire-valoir, la presse parisienne préférant manifestement braquer ses caméras sur les deux stars du jour. Le point presse, où l’on aurait aimé en savoir plus sur « le nouvel imaginaire politique où les indicateurs traditionnels de la croissance ne dictent plus les politiques publiques » (ouf !), fut réduit à une simple photo de famille des « humanistes ». Les plumitifs locaux auront dû se contenter d’un communiqué dans le plus pur sabir écolo-inclusif, rédigé en caractères verts sur papier recyclé, où ils étaient invités à « esquisser de nouveaux horizons de transformation écologique et sociale en prenant à la racine les enjeux de santé publique et de transition agro-écologique » (re-ouf !). Il ne restait plus à Emmanuel Denis qu’à régler les derniers détails du plan de table…

Affaires publiques

Noir c’est noir

C’est un coup de tonnerre dans le ciel chargé de la vie…

Tours va créer son « Vincinodrome »

En chômage technique depuis le début de la crise sanitaire,…

Fesneau sort du bois

Comme tout bon chasseur, Marc Fesneau ne tire qu’à coup…

Régionales : les écologistes veulent imposer leur méthode à gauche

La liste attrape-tout de l’écologiste Charles Fournier…

Accueil de la BnF : Châteauroux non plus

Le cabinet du maire de Châteauroux a finalement démenti…

Sondage

LA REPRISE SERA-T-ELLE FORTE DÈS LA RENTRÉE ?

Montrer les résultats