Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire uneMars2020 Lire LV 714 À feuilleter en ligne >
  • devup
  • caisse epargne2020

Frank Supplisson très proche de Famar Lyon

le 26 juin 2020 à 16h24

EXCLUSIF

Frank Supplisson et ses alliés Secufund et Néovacs seraient les mieux placés dans le dossier de reprise de l’usine pharmaceutique Famar de St-Genis-Laval (69), en redressement judiciaire depuis un an. Le tribunal de commerce de Paris décidera mardi 30 juin qui, de l’actuel président de l’Agglomération Montargoise et Rives du Loing (AME) ou du libanais Benta Pharma Industries (BPI), sera désigné repreneur de ce sous-traitant qui produit, entre autres, l’antipaludéen Nivaquine (sulfate de chloroquine) pour le compte de Sanofi. Le troisième candidat, le blésois Yves Lambert, poursuivrait ses discussions avec différentes parties pour boucler son projet de reprise du site et de 124 salariés.
Selon nos informations, Frank Supplisson tiendrait néanmoins la corde aux yeux des juges consulaires, la solidité de ses concours financiers compensant sa méconnaissance de l’industrie pharmaceutique. Famar Lyon (38,5 M€ de CA en 2018) emploie 240 salariés en CDI : Frank Supplisson se proposait d’en reprendre 90 à la fin mai, mais il aurait relevé son offre depuis à 150 salariés pour emporter la décision.

Affaires publiques

L'écolo-circus a planté son barnum à Tours

C’est à Tours que l’ « écolo-circus » avait décidé de…

Reprise manquée pour Frank Supplisson

Frank Supplisson ne fera pas tout de suite son entrée…

Petits arrangements entre amis tourangeaux

Pathos dégoulinant, hommage appuyé aux pères fondateurs…

Sondage

LE DÉCONFINEMENT VOUS SEMBLE-T-IL BIEN PRÉPARÉ ?

Montrer les résultats

  • afpi2020