Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire Lire LV 788 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2022

Frank Supplisson très proche de Famar Lyon

le 26 juin 2020 à 16h24

EXCLUSIF

Frank Supplisson et ses alliés Secufund et Néovacs seraient les mieux placés dans le dossier de reprise de l’usine pharmaceutique Famar de St-Genis-Laval (69), en redressement judiciaire depuis un an. Le tribunal de commerce de Paris décidera mardi 30 juin qui, de l’actuel président de l’Agglomération Montargoise et Rives du Loing (AME) ou du libanais Benta Pharma Industries (BPI), sera désigné repreneur de ce sous-traitant qui produit, entre autres, l’antipaludéen Nivaquine (sulfate de chloroquine) pour le compte de Sanofi. Le troisième candidat, le blésois Yves Lambert, poursuivrait ses discussions avec différentes parties pour boucler son projet de reprise du site et de 124 salariés.
Selon nos informations, Frank Supplisson tiendrait néanmoins la corde aux yeux des juges consulaires, la solidité de ses concours financiers compensant sa méconnaissance de l’industrie pharmaceutique. Famar Lyon (38,5 M€ de CA en 2018) emploie 240 salariés en CDI : Frank Supplisson se proposait d’en reprendre 90 à la fin mai, mais il aurait relevé son offre depuis à 150 salariés pour emporter la décision.

Affaires publiques

Serge Grouard dans l’anonymat

Si la candidature de Serge Grouard à la présidence des…

Recours

Il fallait s’y attendre ! Battu de 11 voix sur la 5

Poker mentor

La nomination d’Emmanuel Porcher à la direction générale…

Le président d’Orléans Métropole mis en minorité

Au moment où il a pris la parole, hier au soir, pour…

La gouvernance d’Orléans Métropole au bord de l’implosion

Pour une fois, les Orléanais, qui regardent souvent…

Sondage

La rentrée
sociale sera-t-
elle agitée ?

Montrer les résultats