Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire magazine de septembre 2020 Lire LV 714 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2020

On a fini de rigoler à Tours Métropole

le 27 août 2020 à 19h57

EXCLUSIF

La nouvelle gouvernance « consensuelle » de Tours Métropole vient de connaître son premier raté. Frédéric Baudin-Cullière, dgs de la collectivité depuis mars 2018 après avoir été celui de la Ville de Tours entre décembre 2014 et février 2018, aurait été débarqué par son nouveau président, le maire de La Riche Wilfried Schwartz. Pourtant, l’ancien dgs de Jean-François Copé à Meaux (2002-2014) semblait protégé par le maire de St-Cyr-sur-Loire et past président de Tours Métropole, Philippe Briand, qui ne manquait jamais de louer ses grandes qualités. Ce soutien d’un homme de droite n’a pas dû suffire à amadouer l’ancien socialiste Wilfried Schwartz. L’idylle avec son prédécesseur, si complaisamment étalée durant leur larmoyant passage de témoin, semble en tout cas à remiser au rayon des souvenirs. Le sang ne devrait pas tarder à gicler sur les murs.

Affaires publiques

Les femmes du président

On connaissait les hommes du président, les cinq poseurs…

Divorce en Loir-et-Cher

Ce qui était au départ une banale sanction contre une…

Ça va et ça vient

Le nouveau président de Tours Métropole Wilfried Schwartz…

Pas sur la même longueur d’ondes

C’est au pied du mur que l’on reconnaît le maçon. Emmanuel…

À Tours, c’est pas tous les jours Noël
EXCLUSIF

En présentant hier sa 1ère vice-présidente Cathy Savourey,…

Sondage

LA REPRISE SERA-T-ELLE AU RENDEZ-VOUS EN 2021 ?

Montrer les résultats

  • afpi2020