Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire uneMars2020 Lire LV 714 À feuilleter en ligne >
  • devup
  • caisse epargne2020

On ne va pas chinoiser sur le nombre

le 08 avril 2020 à 15h57

La Région Centre-Val de Loire était très fière d’annoncer, ce matin, qu’un camion chargé de 500 000 masques FFP1 provenant de Chine arriverait à 10 h 30 à l’Hôtel de Région de la rue St-Pierre-Lentin, à Orléans. Ces masques de protection dit Filtering Facepiece Particles – d’où le sigle FPP –, de parfaits inconnus devenus célèbres en moins d’un mois, sont destinés aux personnels soignants de la région et complèteront les dotations de l’État et de l’ARS.
François Bonneau ne s’est pas fait souffler ses masques sur le tarmac d’un aéroport chinois par des Américains prêts à payer la marchandise en cash et trois fois le prix, comme le rapportait récemment un autre président de Région, le médecin Renaud Muselier. Mieux, la Région Centre-Val de Loire, qui mutualise les achats d’autres collectivités de son territoire (cinq des six conseils départementaux, le Loiret s’étant à priori débrouillé tout seul, Tours Métropole Val de Loire, Châteauroux Métropole, Chartres Métropole, Agglopolys et plusieurs autres communautés de communes ou d’agglomération), attend pour courant avril une autre cargaison de 1 200 000 masques.
Et en prévision de la reprise d’activité des entreprises – qui réclament d’ores et déjà 2 millions de masques pour leurs salariés –, les services de la Région se sont mis en chasse des possibilités de fabrication régionales et même extra-régionales. Et pas question de chinoiser sur le nombre à acheter…

Affaires publiques

Les déboires de Frank Supplisson

Hier au soir, l’Agglomération montargoise et des Rives…

Briand recule pour mieux sauter ?

Dans une interview accordée à La Nouvelle République

Mélodie en sous-sol pour la présidence de la Métropole de Tours

Après l’installation de l’écologiste Emmanuel Denis dans…

Le Medef Centre se convertit à l'écologie

Est-ce la percée des maires écologistes qui a incité…

Frank Supplisson très proche de Famar Lyon
EXCLUSIF

Frank Supplisson et ses alliés Secufund et Néovacs seraient…

Sondage

LE DÉCONFINEMENT VOUS SEMBLE-T-IL BIEN PRÉPARÉ ?

Montrer les résultats

  • afpi2020