Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire Lire LV 788 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2022

Prodigalité municipale

le 08 juin 2020 à 18h26

Plus on se rapproche de l’ultime tour des élections municipales, plus les promesses des candidats deviennent sonnantes et trébuchantes. En ballotage difficile, la maire de Tours a eu une idée lumineuse. Son plan Étincelle, lancé au début du mois de mai, lui permet de distribuer généreusement 1,5 M€ à ses concitoyens sous forme de bons d’achat de 50 € à dépenser dans les commerces de la ville. Les bénéficiaires sont prioritairement « les salariés impliqués dans la lutte contre la Covid-19 (…) et les plus fragiles qui ont besoin de l’accompagnement de notre collectivité » : 30 000 bons d’achat, c’est plus que les 26 000 électeurs à s’être déplacés le 15 mars dans les bureaux de vote tourangeaux...
À Orléans, Serge Grouard devra attendre d’être réélu maire pour la quatrième fois – et c’est plutôt bien parti – avant de prodiguer ses largesses. Si le verdict des urnes lui est favorable, il versera 1 000 euros en juillet et autant en août aux commerçants et aux restaurateurs de la ville qui seront, en outre, dispensés de droits de terrasses et d’enseignes en 2020 et en 2021. Il y a environ 700 commerces à Orléans : si tout le monde empoche la prime estivale, cela fera pratiquement autant d’argent dépensé qu’à Tours mais pour moins d’électeurs. Il est vrai que Serge Grouard (35,62 % des suffrages exprimés des Orléanais le 15 mars) a moins besoin d'électeurs que Christophe Bouchet (25,62 % des Tourangeaux ont voté pour lui au premier tour).
Rendez-vous à l’automne pour les votes des budgets.

Affaires publiques

Serge Grouard dans l’anonymat

Si la candidature de Serge Grouard à la présidence des…

Recours

Il fallait s’y attendre ! Battu de 11 voix sur la 5

Poker mentor

La nomination d’Emmanuel Porcher à la direction générale…

Le président d’Orléans Métropole mis en minorité

Au moment où il a pris la parole, hier au soir, pour…

La gouvernance d’Orléans Métropole au bord de l’implosion

Pour une fois, les Orléanais, qui regardent souvent…

Sondage

La rentrée
sociale sera-t-
elle agitée ?

Montrer les résultats