Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire magazine de septembre 2021 Lire LV 714 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2020

Reprise manquée pour Frank Supplisson

le 20 juillet 2020 à 18h26

Frank Supplisson ne fera pas tout de suite son entrée dans le monde de l’industrie pharmaceutique. L’offre de reprise de l’ancien président de l’Agglomération montargoise et des Rives du Loing, qui avait vigoureusement nié dans les colonnes de La République du Centre tout intérêt pour l’usine Famar de St-Genis-Laval (69) tout en préparant bien un projet au côté de la biopharm Néovacs et du fonds luxembourgeois Cofilux-Secufund, n’a pas été retenue par le tribunal de commerce de Paris, qui a rendu sa décision aujourd’hui en milieu d’après-midi.
C’est bien le libanais Benta Pharma, dont nous avions pressenti le 9 juillet sur notre site actulabo.com qu’il prenait un avantage décisif dans le dossier, qui a été choisi pour reprendre ce sous-traitant pharmaceutique, le dernier du groupe grec Famar dans l’Hexagone. Benta Pharma, une ETI de quelque 600 salariés réalisant 68 M€ de CA, conservera 115 des 240 salariés lyonnais et investira 42 M€ pour relancer ce site en perte de vitesse.

Affaires publiques

Noir c’est noir

C’est un coup de tonnerre dans le ciel chargé de la vie…

Tours va créer son « Vincinodrome »

En chômage technique depuis le début de la crise sanitaire,…

Fesneau sort du bois

Comme tout bon chasseur, Marc Fesneau ne tire qu’à coup…

Régionales : les écologistes veulent imposer leur méthode à gauche

La liste attrape-tout de l’écologiste Charles Fournier…

Accueil de la BnF : Châteauroux non plus

Le cabinet du maire de Châteauroux a finalement démenti…

Sondage

LA REPRISE SERA-T-ELLE FORTE DÈS LA RENTRÉE ?

Montrer les résultats