Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire Magazine de décembre 2020 Lire LV 714 À feuilleter en ligne >
  • Loire Valley
  • Publicité direccte2020
  • caisse epargne2020

Une étude mobilités qui fait du surplace ?

le 27 novembre 2020 à 15h21

Un demi-million d’euros : c’est le coût de l’édifiante enquête mobilités, menée l’an passé auprès de 8 700 Tourangeaux, qui vient d’être présentée par le Syndicat des mobilités de Touraine (SMT), douze ans après une précédente édition. On y apprend sans surprise qu’en douze ans, la part des transports collectifs a crû de manière significative – merci à la première ligne de tramway – puisqu'elle est passée de 7,6 % à 10,5 % des déplacements, et cela au détriment de la voiture particulière (de 56,9 % à 52,5 %).
On notera aussi que 99 % des déplacements domicile-travail réalisés en voiture sont effectués en autosolisme (seul au volant). N'en déplaise aux fans de la petite reine, les déplacements en deux-roues ne représentent que 3 % des mobilités. Selon Christophe Boulanger, vice-président de la Métropole de Tours délégué à la politique des mobilités et au schéma cyclable, ces données illustrent bien« l’échec des politiques publiques de transports menées ces dernières années à Tours, ainsi que le très important potentiel de progrès notamment au niveau de la pratique du vélo (sic)».
L'élu écologiste reconnaît qu’il faudra rétropédaler pour intégrer l’impact de la crise sanitaire sur les futures mobilités dans les politiques publiques. La peur du virus a déjà entraîné un report modal du transport collectif vers la voiture particulière. L’installation du télétravail dans la durée devrait aussi modifier la volumétrie et les caractéristiques des déplacements professionnels. On y verra sans doute plus clair avec la prochaine étude...

Affaires publiques

A Tours, Emmanuel Denis échoue à faire bouger les lignes

La démission fracassante du maire EELV de Tours Emmanuel…

Les salariés de Blancafort dindons de la farce ?

Suite aux images de volailles vivantes filmées par un…

Mercato territorial

En Touraine, quelques bastions tenus par la gauche, comme…

Une étude mobilités qui fait du surplace ?

Un demi-million d’euros : c’est le coût de l’édifiante…

Un président trié sur le volet

Après l’élection surprise de Benoist Pierre à la tête…

Sondage

LA REPRISE SERA-T-ELLE AU RENDEZ-VOUS EN 2021 ?

Montrer les résultats

  • afpi2020