Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire magazine de septembre 2021 Lire LV 714 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2020

Changement de tête régionale chez LR

le 09 février 2021 à 09h35

C’est finalement Nicolas Forissier qui sera la tête de liste des Républicains, probablement alliés à l’UDI, aux prochaines élections régionales qui se tiendront à priori au mois de juin. Pressenti depuis plusieurs mois, Guillaume Peltier a finalement préféré se concentrer sur le Loir-et-Cher, dont il est le député et dont il conduira la liste départementale au scrutin de juin, et sur la course à l’Elysée. On sait que le vice-président délégué des Républicains s’est beaucoup rapproché ces derniers mois de Xavier Bertrand, dont il ne cesse de louer l’action à la tête des Hauts-de-France.
A quelques jours de son 60e anniversaire, Nicolas Forissier peut se prévaloir d’une longue expérience politique. Député de l’Indre à 32 ans, constamment renouvelé depuis sauf en 2012, maire de La Châtre à 34 ans, l’ancien chef d’entreprise a aussi été le secrétaire d’Etat à l’Agriculture, à l’Alimentation et aux Affaires rurales de Jean-Pierre Raffarin de mars 2004 à mai 2005. Dans un communiqué commun envoyé hier au soir, Nicolas Forissier et Guillaume Peltier ont justifié leur engagement par « le besoin d’une nouvelle équipe, d’un nouveau souffle et d’une nouvelle énergie (…) au bout de près de 25 ans de gestion socialiste, communiste et Verts de la région Centre-Val de Loire ». La commission nationale d’investiture de LR devrait valider ce choix dans les prochains jours.

Affaires publiques

Noir c’est noir

C’est un coup de tonnerre dans le ciel chargé de la vie…

Tours va créer son « Vincinodrome »

En chômage technique depuis le début de la crise sanitaire,…

Fesneau sort du bois

Comme tout bon chasseur, Marc Fesneau ne tire qu’à coup…

Régionales : les écologistes veulent imposer leur méthode à gauche

La liste attrape-tout de l’écologiste Charles Fournier…

Accueil de la BnF : Châteauroux non plus

Le cabinet du maire de Châteauroux a finalement démenti…

Sondage

LA REPRISE SERA-T-ELLE FORTE DÈS LA RENTRÉE ?

Montrer les résultats