Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire mars22 Lire LV 788 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2022

Régionales : les écologistes veulent imposer leur méthode à gauche

le 25 mars 2021 à 16h53

La liste attrape-tout de l’écologiste Charles Fournier – dont la composition sera partiellement dévoilée à la mi-avril – veut jouer un rôle de premier plan dans la perspective de l’alliance inévitable au second tour avec la liste de la majorité socialiste sortante conduite par François Bonneau.
« Nous jouons la gagne », nous indique le leader EELV, qui présentait aujourd’hui les fondamentaux de sa campagne : « Même si l’objectif principal est de battre la droite et l’extrême-droite, nous serons fermes sur certains principes. » D’ores et déjà, l’équipée écologiste, qui vient d’obtenir le ralliement de la France Insoumise et de partis de gauche et d’extrême-gauche à l’audience réduite – Génération-s, Allons Enfants !, À nous la démocratie, Ensemble (Mouvement pour une alternative de gauche écologique et solidaire), Génération Écologie –, s’appuie sur une démarche « citoyenne » qui fait la part belle aux non-encartés. La liste finale ne comportera que 60 % de membres issus de formations politiques : « C’est d’ailleurs ce postulat qui nous a empêchés d’intégrer les communistes qui ne souhaitaient pas réduire le nombre de leurs candidats. Ils ont préféré s’allier avec les socialistes ».
Au soir du premier tour, François Bonneau devra choisir entre les colistiers de Charles Fournier et les représentants de la République en Marche, y compris par MoDem interposé. « Nous pourrons volontiers accueillir un jogger, mais pas l’ombre d’un Marcheur », prévient d’emblée le castelroussin Aymeric Compain, coordinateur de LFI pour les Régionales en région Centre-Val de Loire.

Affaires publiques

Poker mentor

La nomination d’Emmanuel Porcher à la direction générale…

Le président d’Orléans Métropole mis en minorité

Au moment où il a pris la parole, hier au soir, pour…

La gouvernance d’Orléans Métropole au bord de l’implosion

Pour une fois, les Orléanais, qui regardent souvent…

Philippe Briand condamné à deux ans de prison

Les verdicts du procès Bygmalion ont été rendus ce matin…

Noir c’est noir

C’est un coup de tonnerre dans le ciel chargé de la vie…

Sondage

OMICRON MARQUE-T-IL LA FIN DE L’ÉPIDÉMIE ?

Montrer les résultats