Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire Lire LV 788 À feuilleter en ligne >
  • BTP
  • caisse epargne2022

Blanchie

le 23 novembre 2022 à 11h32

Après que la cour d’appel d’Orléans a infirmé le jugement de première instance du tribunal de Tours et relaxé Cathy Münsch-Masset du chef d’accusation de détournements de fonds de l’association Apajh 37, en laissant la seule responsabilité à son ex-mari Guillaume Masset, le parquet général s’est pourvu en cassation. Ce qui a douché l’avocat de l’ancienne première adjointe du maire de Tours, qui claironnait après l’arrêt orléanais que sa cliente était « innocente, blanchie de toutes les accusations portées à son encontre ».
En attendant l’arrêt de la cour, il est permis de s’étonner – et il semblerait que le parquet général soit dans le même état d’esprit – que la toujours conseillère municipale, métropolitaine et régionale n’ait pas vu passer les 350 000 € détournés sur les comptes du ménage. De là à se poser des questions sur sa capacité à exercer une fonction élective et à gérer l’argent du contribuable…

Affaires publiques

Passagers clandestins

Il n’est pas content Serge Grouard. Le maire d’Orléans…

Décès d’Olivier de Brabois

Nous avons appris hier le brusque décès d’Olivier de…

Dans l’arène

La crise agricole a projeté Marc Fesneau dans l’arène,…

Éclaté

De passage dans la région – en train, bien sûr – Marine…

Francofolies

L’Association Francophonie Avenir (également connue…

Sondage

L'inflation
baissera-t-elle
en 2024 ?

Montrer les résultats