Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire Lire LV 788 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2022

Blanchie

le 23 novembre 2022 à 11h32

Après que la cour d’appel d’Orléans a infirmé le jugement de première instance du tribunal de Tours et relaxé Cathy Münsch-Masset du chef d’accusation de détournements de fonds de l’association Apajh 37, en laissant la seule responsabilité à son ex-mari Guillaume Masset, le parquet général s’est pourvu en cassation. Ce qui a douché l’avocat de l’ancienne première adjointe du maire de Tours, qui claironnait après l’arrêt orléanais que sa cliente était « innocente, blanchie de toutes les accusations portées à son encontre ».
En attendant l’arrêt de la cour, il est permis de s’étonner – et il semblerait que le parquet général soit dans le même état d’esprit – que la toujours conseillère municipale, métropolitaine et régionale n’ait pas vu passer les 350 000 € détournés sur les comptes du ménage. De là à se poser des questions sur sa capacité à exercer une fonction élective et à gérer l’argent du contribuable…

Affaires publiques

Blanchie

Après que la cour d’appel d’Orléans a infirmé le jugement…

Serge Grouard dans l’anonymat

Si la candidature de Serge Grouard à la présidence des…

Recours

Il fallait s’y attendre ! Battu de 11 voix sur la 5

Poker mentor

La nomination d’Emmanuel Porcher à la direction générale…

Le président d’Orléans Métropole mis en minorité

Au moment où il a pris la parole, hier au soir, pour…

Sondage

La rentrée
sociale sera-t-
elle agitée ?

Montrer les résultats