Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire Lire LV 788 À feuilleter en ligne >
  • BTP
  • caisse epargne2022

Diane chassée

le 05 octobre 2023 à 14h22

Révolution de palais dans l'univers feutré du château de Chenonceau : sa directrice, Laure Menier, 64 ans, a été destituée cet été lors d'un conseil d'administration historique. Elle a été remplacée par sa belle-sœur, Pauline Menier, jusqu'alors administratrice. Âgée de 71 ans, cette dernière est la sœur cadette de Jean-Louis Menier, époux décédé en 2016 de Laure, née Brasilier d’Hauterives.
Laure Menier s’est donnée avec passion au château de Diane de Poitiers dès 1977 et sa rencontre avec Jean-Louis, de dix ans plus âgé qu’elle et héritier d’une grande famille de chocolatiers originaire de Seine-et-Marne. Le couple a eu deux enfants : Henri, né en 1987, et Cosima, née en 1994. Depuis 2002 et la maladie de son mari, Laure Menier assurait seule la direction du domaine.
Sa forte personnalité et son franc-parler étaient célèbres dans toute la région. Elle n’hésitait jamais à décocher des flèches sorties de son carquois, telle Diane chasseresse, pour faire connaître ses mécontentements. Quelques ministres en ont fait la cuisante expérience. Ces dernières années, Laure Menier était assistée d’un collaborateur aussi proche d’elle que décrié de son entourage. Cosima, la fille de Laure et de Jean-Louis, a fini par s’allier avec sa tante Pauline pour renvoyer sa mère : l'accès au château a même été interdit à Laure Menier.

Affaires publiques

Décès d’Olivier de Brabois

Nous avons appris hier le brusque décès d’Olivier de…

Dans l’arène

La crise agricole a projeté Marc Fesneau dans l’arène,…

Éclaté

De passage dans la région – en train, bien sûr – Marine…

Francofolies

L’Association Francophonie Avenir (également connue…

Désespéré

Le maire de Chartres était très remonté contre les pouvoirs…

Sondage

L'inflation
baissera-t-elle
en 2024 ?

Montrer les résultats