Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire Magdecembre2019 Lire LV 714 À feuilleter en ligne >

Compo France licencie à Château-Renault

le 15 juin 2009 à 16h44

L’entreprise Compo France (ex-Algoflash), qui emploie 31 salariés à Château-Renault pour produire et conditionner des engrais azotés, vient d’annoncer le licenciement de la moitié de son effectif, soit 15 personnes, d’ici à la fin de l’année. Le site est victime d’un plan de restructuration, décidé par la maison-mère allemande K+S, se soldant au niveau de Compo France (3 unités, en tout) par la suppression de 86 postes. L’an passé, Compo France a réalisé un bénéfice net de 80 M€ mais la direction allemande semble vouloir rapatrier toute sa production en Allemagne. Le site de Château-Renault va désormais concentrer son activité sur la logistique et le stockage des produits de la marque Algoflash.

Affaires publiques

Franck Lorho, retour à Chartres
EXCLUSIF

Selon nos informations, Franck Lorho va succéder à Jean-Charles…

Le dgs d’Eure-et-Loir remercié
EXCLUSIF

Selon nos informations, Jean-Charles Manrique, directeur…

Valentin Doligé futur président de l'Udel

Candidat pressenti, seul en lice pour le moment, Valentin…

Olivier Carré, non sans remous

Comme on le pressentait depuis plusieurs semaines, La…

Investitures LREM : Orléans on, Tours off ?

Dans le quotidien L’Opinion

Sondage

LA REPRISE DE
L'EMPLOI EST-ELLE
DURABLE ?

Montrer les résultats

  • afpi