Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire magazine de septembre 2020 Lire LV 714 À feuilleter en ligne >
  • Publicité direccte2020
  • caisse epargne2020

Gien et le Loiret vont donner 350 000 € à Georgia Pacific

le 24 avril 2009 à 19h03

Cela aurait pu être pire. Le tribunal administratif d’Orléans a finalement condamné la communauté de communes de Gien (qui se substitue ainsi à la Ville de Gien) et le conseil général du Loiret à verser chacun 177 040 €, assortis des intérêts légaux courant depuis juin 2003, au fabricant de papier domestique Georgia Pacific. Celui-ci, qui réclamait respectivement 3 et 2,5 M€ aux collectivités, avait déposé plainte en raison du non-versement des aides que lui avaient promis les deux collectivités en 2000, au moment de l’implantation d’une troisième machine à ouate sur le site de Gien-Arrabloy. Mais la Ville de Gien – c’était elle qui s’était engagée à l’époque – et le Département en avaient été empêchés par un changement de législation. Ni la CdC, ni le conseil général ne semblent vouloir faire appel de la décision. Georgia Pacific a deux mois pour le faire.

Affaires publiques

Un président trié sur le volet

Après l’élection surprise de Benoist Pierre à la tête…

Lagarde ne se rend pas

Où on reparle de François Lagarde... Discret depuis la…

Les femmes du président

On connaissait les hommes du président, les cinq poseurs…

Divorce en Loir-et-Cher

Ce qui était au départ une banale sanction contre une…

Ça va et ça vient

Le nouveau président de Tours Métropole Wilfried Schwartz…

Sondage

LA REPRISE SERA-T-ELLE AU RENDEZ-VOUS EN 2021 ?

Montrer les résultats

  • afpi2020