Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire uneMars2020 Lire LV 714 À feuilleter en ligne >
  • devup
  • caisse epargne2020

Gien et le Loiret vont donner 350 000 € à Georgia Pacific

le 24 avril 2009 à 19h03

Cela aurait pu être pire. Le tribunal administratif d’Orléans a finalement condamné la communauté de communes de Gien (qui se substitue ainsi à la Ville de Gien) et le conseil général du Loiret à verser chacun 177 040 €, assortis des intérêts légaux courant depuis juin 2003, au fabricant de papier domestique Georgia Pacific. Celui-ci, qui réclamait respectivement 3 et 2,5 M€ aux collectivités, avait déposé plainte en raison du non-versement des aides que lui avaient promis les deux collectivités en 2000, au moment de l’implantation d’une troisième machine à ouate sur le site de Gien-Arrabloy. Mais la Ville de Gien – c’était elle qui s’était engagée à l’époque – et le Département en avaient été empêchés par un changement de législation. Ni la CdC, ni le conseil général ne semblent vouloir faire appel de la décision. Georgia Pacific a deux mois pour le faire.

Affaires publiques

L'écolo-circus a planté son barnum à Tours

C’est à Tours que l’ « écolo-circus » avait décidé de…

Reprise manquée pour Frank Supplisson

Frank Supplisson ne fera pas tout de suite son entrée…

Petits arrangements entre amis tourangeaux

Pathos dégoulinant, hommage appuyé aux pères fondateurs…

Sondage

LE DÉCONFINEMENT VOUS SEMBLE-T-IL BIEN PRÉPARÉ ?

Montrer les résultats

  • afpi2020