Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire magazine de septembre 2020 Lire LV 714 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2020

Le Loiret gagne un député, l’Indre en perd un

le 29 juillet 2009 à 17h35

Le Loiret gagne un député, l’Indre en perd un © Le Nouvel Observateur

Alain Marleix (ci-dessus) a présenté le 29 juillet en conseil des ministres le projet de redécoupage des 577 circonscriptions législatives françaises. On le savait depuis un moment, mais c’est confirmé. Une 6e circonscription est créée dans la Loiret : elle comprendra les cantons de Châteauneuf-sur-Loire, Chécy, Lorris, St-Jean-de-Braye et les deux cantons urbains d’Orléans-Bourgogne et d’Orléans-St-Marc-Argonne. Les propositions ultimes de la commission Guéna d’y transférer Orléans-Carmes et d’en retrancher Lorris n’auront pas été retenues dans le texte final de l’ordonnance.

L’Indre n’aura plus que deux députés à partir de 2012. La 3e circonscription, dont l’actuel député est le socialiste Jean-Paul Chanteguet, maire du Blanc, est supprimée et ses cantons sont répartis entre la 1ère, celle de Michel Sapin (PS), et la 2e, tenue depuis 1993 par Nicolas Forissier, maire UMP de La Châtre.

Comme La Lettre Valloire l’avait dévoilé le 15 juillet, le canton de Tours Nord-Est est rattaché à la 1ère circonscription d’Indre-et-Loire, la 2e étant donc amputée de son seul canton urbain. Dans le Loir-et-Cher, le canton rural d’Herbault rejoint la 3e circonscription, celle de Maurice Leroy (Nouveau Centre) ; en perdant ce canton qui avait voté à 53,44 % pour lui en 2007, Nicolas Perruchot (Nouveau Centre) fragilise son siège de député de la 1ère circonscription, renouvelé d'extrême justesse il y a deux ans. En revanche, la proposition d’Yves Guéna de déplacer le canton de Lignières de la 3e à la 2e circonscription du Cher n’a pas été retenue.

Un des autres points discutés ce matin en conseil des ministres était le projet de loi relatif aux réseaux consulaires, au commerce, à l’artisanat et aux services. Le secrétaire d’Etat tourangeau Hervé Novelli, qui défendra son texte cet automne devant les parlementaires, a tenu bon. Les Chambres régionales de commerce et d’industrie (CRCI) seront renforcées au détriment des CCI. Ces dernières deviendront de simples chambres territoriales rattachées à la Chambre régionale.

Affaires publiques

Les centristes à la manœuvre

Les élections régionales approchent et l’UDI se rapproche…

Du plomb dans l’aile

C’est en faisant preuve d’une confondante désinvolture…

François Bonneau veut une part de TVA

Si François Bonneau, le président socialiste de la Région…

Décès de Nicolas Bonneau

Victime d’un accident vasculaire cérébral il y a quelques…

On a fini de rigoler à Tours Métropole
EXCLUSIF

La nouvelle gouvernance « consensuelle » de Tours Métropole…

Sondage

LE DÉCONFINEMENT VOUS SEMBLE-T-IL BIEN PRÉPARÉ ?

Montrer les résultats

  • afpi2020