Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire uneMars2020 Lire LV 714 À feuilleter en ligne >
  • devup
  • caisse epargne2020

Mecachrome tente de limiter la casse

le 26 mars 2009 à 18h01

La nouvelle direction du mécanicien de précision Mecachrome a confirmé qu’elle allait devoir tailler dans les effectifs du groupe qui s’élèvent aujourd’hui à plus de 1 300 salariés. Rien n’est encore totalement arrêté mais il semble que près de 110 postes « au maximum » devraient passer à la trappe. L’usine de Sablé (72) paiera le plus lourd tribut à cette restructuration avec près de 50 postes supprimés, suivie par le site historique d’Aubigny-sur-Nère (18) où l’on prévoit la disparition de 39 postes. Cette usine de 530 salariés s’est déjà séparée d’une centaine de collaborateurs l’an passé « essentiellement des intérimaires ».  En Touraine, le programme prévoit la suppression de 13 postes à Amboise (37) où le groupe exploite une usine de 355 salariés. Le siège social installé à Tours Nord ne perdrait que 4 postes. « Nous espérons que les aides publiques nous permettront d’amoindrir l’impact du plan » nous indique la direction qui espère pouvoir ramener le nombre de suppressions de postes à Aubigny à 11. Les dirigeants démentent par ailleurs toute rumeur de cession de site et de transfert du siège tourangeau ; ils prévoient uniquement de limiter, sur ce dernier, la surface de bureaux exploitée.

Affaires publiques

L'écolo-circus a planté son barnum à Tours

C’est à Tours que l’ « écolo-circus » avait décidé de…

Reprise manquée pour Frank Supplisson

Frank Supplisson ne fera pas tout de suite son entrée…

Petits arrangements entre amis tourangeaux

Pathos dégoulinant, hommage appuyé aux pères fondateurs…

Sondage

LE DÉCONFINEMENT VOUS SEMBLE-T-IL BIEN PRÉPARÉ ?

Montrer les résultats

  • afpi2020