Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire magazine decembre 2021 Lire LV 714 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2022

Prologis : Salbris ferait appel devant le Conseil d’Etat

le 16 novembre 2009 à 11h30

La mairie de Salbris (41) pourrait faire appel devant le Conseil d’Etat de la toute récente décision du TA de Nantes qui a annulé la déclaration d’utilité publique (DUP) de la plate-forme logistique que souhaitent ériger l’aménageur US Prologis et le transporteur orléanais Deret.
Le projet de 200 M€, d’une importance majeure pour la Sologne (entre 600 et 800 emplois annoncés), prévoit la construction d’une unité de 26 ha dédiée à la grande distribution et classée Seveso II en raison des quantités importantes de produits inflammables qui y seraient stockées.
Pourtant, ce n’est pas la cause environnementale qui a motivé cet arrêt. Les juges ont cassé la décision favorable prise en première instance par le TA d’Orléans… pour des vices de forme. Les avocats de la commune font remarquer que les plaideurs les plus remontés contre ce projet sont les propriétaires d’un château situé à proximité exclusivement utilisé comme résidence secondaire. Une propriété qui, selon l’avocat de la commune, aurait été spoliée pendant la Seconde Guerre mondiale. Le TA nantais n’a pas jugé opportun d’examiner cette face obscure du dossier.

Affaires publiques

Le président d’Orléans Métropole mis en minorité

Au moment où il a pris la parole, hier au soir, pour…

La gouvernance d’Orléans Métropole au bord de l’implosion

Pour une fois, les Orléanais, qui regardent souvent…

Philippe Briand condamné à deux ans de prison

Les verdicts du procès Bygmalion ont été rendus ce matin…

Noir c’est noir

C’est un coup de tonnerre dans le ciel chargé de la vie…

Tours va créer son « Vincinodrome »

En chômage technique depuis le début de la crise sanitaire,…

Sondage

OMICRON MARQUE-T-IL LA FIN DE L’ÉPIDÉMIE ?

Montrer les résultats