Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire Lire LV 788 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2022

Timken, à Vierzon, passe sous le contrôle du japonais Jtekt

le 31 juillet 2009 à 10h37

La branche roulements à aiguilles de l’équipementier automobile Timken vient d’être rachetée pour 300 M$ par le japonais Jtekt (34 000 salariés dans le monde), qui souhaite ainsi devenir leader dans ce secteur. Cette opération concerne 17 usines dans le monde, dont 3 en France : Vierzon (18), Maromme (76) et Moult (14). Le site vierzonnais, qui emploie 200 salariés, avait annoncé début juillet un plan social prévoyant la suppression de 32 emplois. Les salariés sont inquiets, le groupe Jtekt ayant lancé un plan social dans ses usines françaises. Il est à noter que Jtekt est déjà présent en région Centre, via son usine de pompes hydrauliques HPI-Enerflux (ex-Koyo), à Blois (41).

Affaires publiques

Serge Grouard dans l’anonymat

Si la candidature de Serge Grouard à la présidence des…

Recours

Il fallait s’y attendre ! Battu de 11 voix sur la 5

Poker mentor

La nomination d’Emmanuel Porcher à la direction générale…

Le président d’Orléans Métropole mis en minorité

Au moment où il a pris la parole, hier au soir, pour…

La gouvernance d’Orléans Métropole au bord de l’implosion

Pour une fois, les Orléanais, qui regardent souvent…

Sondage

La rentrée
sociale sera-t-
elle agitée ?

Montrer les résultats