Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire magsept19 Lire LV 714 À feuilleter en ligne >

Timken, à Vierzon, passe sous le contrôle du japonais Jtekt

le 31 juillet 2009 à 10h37

La branche roulements à aiguilles de l’équipementier automobile Timken vient d’être rachetée pour 300 M$ par le japonais Jtekt (34 000 salariés dans le monde), qui souhaite ainsi devenir leader dans ce secteur. Cette opération concerne 17 usines dans le monde, dont 3 en France : Vierzon (18), Maromme (76) et Moult (14). Le site vierzonnais, qui emploie 200 salariés, avait annoncé début juillet un plan social prévoyant la suppression de 32 emplois. Les salariés sont inquiets, le groupe Jtekt ayant lancé un plan social dans ses usines françaises. Il est à noter que Jtekt est déjà présent en région Centre, via son usine de pompes hydrauliques HPI-Enerflux (ex-Koyo), à Blois (41).

Affaires publiques

Valentin Doligé futur président de l'Udel

Candidat pressenti, seul en lice pour le moment, Valentin…

Olivier Carré, non sans remous

Comme on le pressentait depuis plusieurs semaines, La…

Investitures LREM : Orléans on, Tours off ?

Dans le quotidien L’Opinion

L’espoir fait vivre

L’onction macroniste fait rêver nombre de maires en…

LR gagne un adhérent de poids

Serge Grouard vient de reprendre sa carte d’adhérent…

Sondage

LA REPRISE DE
L'EMPLOI EST-ELLE
DURABLE ?

Montrer les résultats

  • afpi