Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire mars2021 Lire LV 714 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2020

Timken, à Vierzon, passe sous le contrôle du japonais Jtekt

le 31 juillet 2009 à 10h37

La branche roulements à aiguilles de l’équipementier automobile Timken vient d’être rachetée pour 300 M$ par le japonais Jtekt (34 000 salariés dans le monde), qui souhaite ainsi devenir leader dans ce secteur. Cette opération concerne 17 usines dans le monde, dont 3 en France : Vierzon (18), Maromme (76) et Moult (14). Le site vierzonnais, qui emploie 200 salariés, avait annoncé début juillet un plan social prévoyant la suppression de 32 emplois. Les salariés sont inquiets, le groupe Jtekt ayant lancé un plan social dans ses usines françaises. Il est à noter que Jtekt est déjà présent en région Centre, via son usine de pompes hydrauliques HPI-Enerflux (ex-Koyo), à Blois (41).

Affaires publiques

Tours va créer son « Vincinodrome »

En chômage technique depuis le début de la crise sanitaire,…

Fesneau sort du bois

Comme tout bon chasseur, Marc Fesneau ne tire qu’à coup…

Régionales : les écologistes veulent imposer leur méthode à gauche

La liste attrape-tout de l’écologiste Charles Fournier…

Accueil de la BnF : Châteauroux non plus

Le cabinet du maire de Châteauroux a finalement démenti…

Tours Métropole veut son propre plan de relance

La métropole tourangelle ne veut pas jouer les seconds…

Sondage

CROYEZ-VOUS À UNE SORTIE DE CRISE EN MAI ?

Montrer les résultats