Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire mars2021 Lire LV 714 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2020

Une plate-forme de démantèlement de munitions à Bourges ?

le 20 mai 2009 à 14h42

Une plate-forme de démantèlement de munitions à Bourges ?

La CFDT fait le tour des élus locaux et des ministères afin de leur présenter le projet d’implantation sur Bourges d’une plate-forme de démantèlement de munitions. Un projet spécifique est déjà porté par MBDA, mais cette seconde initiative, qui viendrait en complément, « vise à créer une filière générale prenant en charge le démantèlement de tous types de munitions, y compris les systèmes pyrotechniques embarqués dans les air-bags automobiles (600 grs par voiture équipée) » indique Gérard Hayotte, l’un des promoteurs de cette initiative.

La plate-forme devra idéalement être située à Bourges, « le Cher et le Loir-et-Cher détenant probablement le plus important potentiel pyrotechnique d’Europe ». Cette unité, qui exigera un investissement d’au moins 20 M€, emploiera au bas mot une centaine de salariés très qualifiés. « Il y aura du grain à moudre » assure-t-on à la CFDT où, s’appuyant sur une étude du ministère de la Défense, on indique que les volumes de munitions classiques à démanteler s’élèveront à 20 000 tonnes sur la période 2009-2013. La plate-forme s’appuiera naturellement sur les ressources du Centre National des Risques Industriels (CNRI) et de l’école d’ingénieurs berruyère (ENSI).

« C’est un dossier éminemment politique, juge Gérald Hayotte. Le gouvernement doit choisir entre la préservation d’une véritable filière pyrotechnique française ou la délocalisation de l’activité de démantèlement vers des pays comme l’Allemagne ».

Affaires publiques

Tours va créer son « Vincinodrome »

En chômage technique depuis le début de la crise sanitaire,…

Fesneau sort du bois

Comme tout bon chasseur, Marc Fesneau ne tire qu’à coup…

Régionales : les écologistes veulent imposer leur méthode à gauche

La liste attrape-tout de l’écologiste Charles Fournier…

Accueil de la BnF : Châteauroux non plus

Le cabinet du maire de Châteauroux a finalement démenti…

Tours Métropole veut son propre plan de relance

La métropole tourangelle ne veut pas jouer les seconds…

Sondage

LA REPRISE SERA-T-ELLE FORTE DÈS LA RENTRÉE ?

Montrer les résultats