Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire magazine de septembre 2020 Lire LV 714 À feuilleter en ligne >
  • Publicité direccte2020
  • caisse epargne2020

Wagon Automotive cherche un repreneur pour St-Florent

le 28 avril 2009 à 18h27

L’administrateur judiciaire en charge de l’équipementier automobile Wagon Automotive cherche un repreneur pour tout ou partie des 8 sites industriels français du groupe britannique, dont celui de St-Florent-sur-Cher (18) qui compte 118 salariés. Les 2 sites des Yvelines (le siège social d’Elancourt et le bureau d’études de Trappes) ne sont pas concernés par le projet de cession : leurs 210 emplois semblent déjà condamnés, alors que seuls 112 devaient être supprimés avec une fermeture programmée à la fin du mois de l’atelier de prototypage de Trappes.
L’administrateur n’aura donc pas attendu la fin de la période d’observation, fixée au 10 juin, pour mettre en vente les sites français, qui emploient au total près de 2 000 personnes, soit Douai (59), Essômes (02), St-Pierre-de-Varengeville (76), Orbec (14), Ste-Gauburge (61), Fontaine (90), Gérardmer (88) et St-Florent (18). Cet automne, seuls Bressuire (79) et ses 320 salariés avaient échappé au dépôt de bilan. Dans le contexte actuel, on ne voit pas quel industriel pourrait prendre un tel pari. Les 2 000 emplois, auxquels s'ajoutent les 200 de la région parisienne, semblent donc très menacés.

Affaires publiques

Un président trié sur le volet

Après l’élection surprise de Benoist Pierre à la tête…

Lagarde ne se rend pas

Où on reparle de François Lagarde... Discret depuis la…

Les femmes du président

On connaissait les hommes du président, les cinq poseurs…

Divorce en Loir-et-Cher

Ce qui était au départ une banale sanction contre une…

Ça va et ça vient

Le nouveau président de Tours Métropole Wilfried Schwartz…

Sondage

LA REPRISE SERA-T-ELLE AU RENDEZ-VOUS EN 2021 ?

Montrer les résultats

  • afpi2020