Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire magazine de septembre 2021 Lire LV 714 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2020

Altia sauve Démarais à Montoire-sur-le-Loir

le 28 avril 2010 à 16h26

Le tribunal de commerce de Blois a rendu son verdict. Il vient d’autoriser le groupe Altia (environ 200 M€ de CFA, 1 700 salariés), l’ex-branche française de l’équipementier allemand Halberg liquidé l’an passé, à reprendre le groupe Démarais, spécialisé dans la conception et la fabrication de cabines de machines agricoles et d’engins de chantier. La décision a ravi les représentants du personnel puisque le projet du groupe Altia prévoit la reprise quasi-intégrale des trois derniers sites de Démarais : Montoire-sur-le-Loir (41), le Mans (72) et Montreuil-Bellay (49), soit environ 280 salariés ; seuls une dizaine de cadres des fonctions support devraient être licenciés. Démarais, frappé de plein fouet par la crise a vu son CA fondre de 60 % pour s’établir à environ 40 M€ ; la société était d’ailleurs en redressement judiciaire depuis juillet 2009. Un premier plan social avait conduit la direction à supprimer 430 postes et à fermer les sites industriels de Marboué (28) et de Brie-Comte-Robert (77).

Affaires publiques

Noir c’est noir

C’est un coup de tonnerre dans le ciel chargé de la vie…

Tours va créer son « Vincinodrome »

En chômage technique depuis le début de la crise sanitaire,…

Fesneau sort du bois

Comme tout bon chasseur, Marc Fesneau ne tire qu’à coup…

Régionales : les écologistes veulent imposer leur méthode à gauche

La liste attrape-tout de l’écologiste Charles Fournier…

Accueil de la BnF : Châteauroux non plus

Le cabinet du maire de Châteauroux a finalement démenti…

Sondage

LA REPRISE SERA-T-ELLE FORTE DÈS LA RENTRÉE ?

Montrer les résultats