Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire uneMars2020 Lire LV 714 À feuilleter en ligne >
  • devup
  • caisse epargne2020

Le TGI de Chartres suspend le PSE de Philips à Dreux

le 19 février 2010 à 19h45

Le tribunal de grande instance de Chartres a décidé, ce vendredi, de suspendre le projet de licenciements collectifs engagé par la direction de Philips EGP à Dreux cet automne. Il a également ordonné la réouverture de l'usine, fermée depuis lundi dernier. La direction avait d’ailleurs anticipé en décidant, dès ce matin, de laisser les salariés rejoindre leur poste de travail… sans pour autant relancer la fabrication.
Rappelons que les juges avaient été saisis d'un recours en référé par les salariés de l’usine de téléviseurs. Ces derniers avaient été sommés samedi dernier, par courrier recommandé, de ne pas reprendre le travail, une procédure assimilée à une mesure de lock-out qu'ils avaient estimée illégale. Le ministre de l'Industrie, Christian Estrosi, qui a rencontré hier les salariés et la direction, a promis de tout faire pour garantir un emploi aux 212 salariés. « Choqué » par la décision de fermeture anticipée de la direction de Philips, il avait obtenu de la direction la réouverture du site. Pour autant, cette dernière a réaffirmé qu’il n’était pas question de revenir sur le projet de fermeture.

Affaires publiques

L'écolo-circus a planté son barnum à Tours

C’est à Tours que l’ « écolo-circus » avait décidé de…

Reprise manquée pour Frank Supplisson

Frank Supplisson ne fera pas tout de suite son entrée…

Petits arrangements entre amis tourangeaux

Pathos dégoulinant, hommage appuyé aux pères fondateurs…

Sondage

LE DÉCONFINEMENT VOUS SEMBLE-T-IL BIEN PRÉPARÉ ?

Montrer les résultats

  • afpi2020