Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire mars2021 Lire LV 714 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2020

Plan de départs volontaires chez Delphi à Blois

le 15 janvier 2010 à 16h12

Invoquant des sureffectifs, la direction de l’équipementier automobile Delphi, qui fabrique des injecteurs diesel common rail, a ouvert récemment un plan de départs volontaires sur ses sites de Blois (1 600 salariés et 340 intérimaires) et de La Rochelle. Cette opération prévoit la suppression à Blois de 40 emplois indirects, c’est-à-dire non liés à la production (administratifs, cadres etc.), et de 110 à La Rochelle (30 emplois indirects et 80 emplois directs). Environ 49 salariés blésois seraient intéressés par cette proposition qui est ouverte jusqu’au 31 janvier. Après cette date, la direction peut décider de se contenter du nombre de volontaires, ou de prolonger l’ouverture du guichet, ou encore de lancer un plan de sauvegarde de l’emploi.

Parallèlement, Delphi vient de confier à Facéo la gestion des services (gardiennage, sécurité, entretien, etc.) de ses 30 sites européens.

Affaires publiques

Tours va créer son « Vincinodrome »

En chômage technique depuis le début de la crise sanitaire,…

Fesneau sort du bois

Comme tout bon chasseur, Marc Fesneau ne tire qu’à coup…

Régionales : les écologistes veulent imposer leur méthode à gauche

La liste attrape-tout de l’écologiste Charles Fournier…

Accueil de la BnF : Châteauroux non plus

Le cabinet du maire de Châteauroux a finalement démenti…

Tours Métropole veut son propre plan de relance

La métropole tourangelle ne veut pas jouer les seconds…

Sondage

LA REPRISE SERA-T-ELLE FORTE DÈS LA RENTRÉE ?

Montrer les résultats