Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire Lire LV 788 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2022

Joël Fily retrouve Maurice Leroy à la Ville

le 24 août 2011 à 15h24

Exclusif Lettre Valloire.
L’heure des retrouvailles a sonné. Une quinzaine d’années après s’être côtoyés au cabinet d’Eric Raoult, alors ministre délégué à la Ville et à l’Intégration (1995-1997), Maurice Leroy et Joël Fily vont de nouveau collaborer au ministère de la Ville. Le premier, simple chargé de mission entre 1995 et 1997, est devenu ministre de plein exercice et François Fillon a même ajouté le Grand Paris à ses attributions. Le second, qui quitte le poste de préfet d’Indre-et-Loire qu’il occupait depuis juin 2009, retrouve celui de directeur de cabinet du ministre de la Ville, fonction qu’il avait déjà exercée auprès d’Eric Raoult.

Joël Fily, 58 ans, est issu de la fameuse promotion Voltaire de l’Ena, comme Ségolène Royal, François Hollande, Michel Sapin, Dominique de Villepin et Renaud Donnedieu de Vabres pour ne citer que les plus célèbres ; il a exercé plusieurs fonctions importantes dans la fonction publique, dont celle de directeur de l’administration de la police nationale, poste qu’il occupait avant de rejoindre Tours il y a deux ans. Maurice Leroy, 52 ans, est ministre de la Ville et du Grand Paris depuis novembre 2010 et président du Conseil général de Loir-et-Cher depuis avril 2004.

Jean-Luc Fabre, préfet de la Guadeloupe, succède à Joël Fily comme préfet d’Indre-et-Loire.

Affaires publiques

Serge Grouard dans l’anonymat

Si la candidature de Serge Grouard à la présidence des…

Recours

Il fallait s’y attendre ! Battu de 11 voix sur la 5

Poker mentor

La nomination d’Emmanuel Porcher à la direction générale…

Le président d’Orléans Métropole mis en minorité

Au moment où il a pris la parole, hier au soir, pour…

La gouvernance d’Orléans Métropole au bord de l’implosion

Pour une fois, les Orléanais, qui regardent souvent…

Sondage

La rentrée
sociale sera-t-
elle agitée ?

Montrer les résultats