Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire Lire LV 788 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2022

Le groupe Cire repris par le normand Elvia PCB

le 12 septembre 2011 à 08h00

Mercredi 7 septembre, le tribunal de commerce d’Orléans n’a pas seulement placé Wirecom en redressement judiciaire, il a aussi dénoué une affaire pendante depuis de longs mois en confiant les destinées du groupe d’électronique Cire à un autre acteur français du marché des circuits imprimés, le normand Elvia PCB. Ce dernier, basé à Coutances (50), reprend six des sept sites de Cire (dont les trois du Loiret : BREE à Puiseaux, Ciretec à St-Ay et SGCI à Bellegarde) et 341 de leurs 347 salariés : la petite unité de Villeneuve-le-Roi (94) n’est pas concernée par l’accord.

Avec cette opération, Elvia PCB grossit de moitié ; il va employer plus de 750 personnes sur une dizaine de sites industriels et dépasser les 80 M€ de CA (43 M€ avant la reprise) ; il devient l’un des trois leaders européens du circuit imprimé et contrôle désormais 50 % du marché français.

Affaires publiques

Blanchie

Après que la cour d’appel d’Orléans a infirmé le jugement…

Serge Grouard dans l’anonymat

Si la candidature de Serge Grouard à la présidence des…

Recours

Il fallait s’y attendre ! Battu de 11 voix sur la 5

Poker mentor

La nomination d’Emmanuel Porcher à la direction générale…

Le président d’Orléans Métropole mis en minorité

Au moment où il a pris la parole, hier au soir, pour…

Sondage

La rentrée
sociale sera-t-
elle agitée ?

Montrer les résultats