Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire Lire LV 788 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2022

Les jantes F2R quitteront-elles l'Indre pour l'Inde ?

le 20 septembre 2011 à 18h26

L’usine de production de jantes alu pour automobiles F2R, qui emploie environ 500 salariés à Diors, près de Châteauroux (36), vient d’annoncer la suppression d’une centaine d’emplois d’ici à 2012, compte tenu du non-renouvellement d'une cinquantaine de contrats d'intérim et d'un plan de départs à la retraite.
La direction de cette ancienne filiale de l’équipementier automobile Montupet, rachetée en 2009 par l’indien Deltronix, vient en outre de faire démonter des machines pour les envoyer dans la nouvelle usine Deltronix de Chennai (sud-est de l'Inde). Les syndicats s’inquiètent de cette décision – dont ils n’ont pas été avertis – et craignent que les investissements promis lors du rachat de l’usine par Deltronix ne soient pas réalisés ; les machines représenteraient, en effet, un tiers de la production. Les salariés ont donc déposé un référé auprès du tribunal de Châteauroux demandant le rapatriement des machines ; la décision du tribunal est attendue jeudi 22 septembre.

Affaires publiques

Serge Grouard dans l’anonymat

Si la candidature de Serge Grouard à la présidence des…

Recours

Il fallait s’y attendre ! Battu de 11 voix sur la 5

Poker mentor

La nomination d’Emmanuel Porcher à la direction générale…

Le président d’Orléans Métropole mis en minorité

Au moment où il a pris la parole, hier au soir, pour…

La gouvernance d’Orléans Métropole au bord de l’implosion

Pour une fois, les Orléanais, qui regardent souvent…

Sondage

La rentrée
sociale sera-t-
elle agitée ?

Montrer les résultats