Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire magazine de septembre 2020 Lire LV 714 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2020

Alkopharm devrait redémarrer à Blois

le 14 novembre 2012 à 16h39

A Blois (41), le laboratoire pharmaceutique Alkopharm pourrait reprendre ses activités de fabrication dans une quinzaine de jours. L’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) aurait, en effet, notifié à la direction l’abrogation des interdictions d’exercer et de produire qui frappaient ce site d’une quarantaine de salariés respectivement depuis les 20 janvier et 20 avril derniers.
Rappelons qu’à Blois, Alkopharm est spécialisé dans le conditionnement secondaire de médicaments injectables et solides ; l’usine produit un certain nombre de traitements de maladies rares, ainsi que le Normisson (troubles de l’insomnie) et le Di-Hydan (traitement de l’épilepsie). L’interdiction de fabrication avait été prononcée suite à la mise en évidence d’écarts majeurs dans la documentation des produits.

Affaires publiques

Les centristes à la manœuvre

Les élections régionales approchent et l’UDI se rapproche…

Du plomb dans l’aile

C’est en faisant preuve d’une confondante désinvolture…

François Bonneau veut une part de TVA

Si François Bonneau, le président socialiste de la Région…

Décès de Nicolas Bonneau

Victime d’un accident vasculaire cérébral il y a quelques…

On a fini de rigoler à Tours Métropole
EXCLUSIF

La nouvelle gouvernance « consensuelle » de Tours Métropole…

Sondage

LA REPRISE SERA-T-ELLE AU RENDEZ-VOUS EN 2021 ?

Montrer les résultats

  • afpi2020