Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire magazine de septembre 2020 Lire LV 714 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2020

Au-delà du dossier Doux, la filière volaille se recompose

le 21 août 2012 à 11h47

Le règlement du dossier Doux pourrait bien se solder par une recomposition de la filière volaille française. Selon Le Monde, le groupe coopératif Sofiprotéol – présidé par Xavier Beulin, agriculteur à Donnery (45) et président de la puissante Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA) – et le volailler icaunais Duc iraient plus loin qu’une offre commune de reprise de l’abattoir Doux de Boynes (45), du couvoir d’Amilly (45) et de l’usine d’aliments de Clémont (18), pour envisager un rapprochement capitalistique.

Duc (182 M€ de CA en 2011), issu du démembrement en 2000 du groupe de Gérard Bourgoin, est aujourd’hui propriété de Verneuil Finance (65 %) et du groupe coopératif breton Cecab (16,8 %), qui possède en région Centre la Conserverie du Blaisois à Contres (41) et Maingourd à La Chapelle-St-Mesmin (45). Sofiprotéol, qui réalise 6,5 Md€ de CA dans la transformation d’oléagineux et la nutrition animale, détient via sa holding Sofial 60 % du groupe Glon Sanders (1,7 Md€ de CA), présent aussi dans la transformation de volailles et la production d’œufs. C'est ce dernier qui a déposé le 10 août auprès du tribunal de commerce de Quimper, au côté des volailles Duc, le projet précité de reprise des trois sites régionaux du pôle frais de Doux.

Affaires publiques

Pas sur la même longueur d’ondes

C’est au pied du mur que l’on reconnaît le maçon. Emmanuel…

À Tours, c’est pas tous les jours Noël
EXCLUSIF

En présentant hier sa 1ère vice-présidente Cathy Savourey,…

Les centristes à la manœuvre

Les élections régionales approchent et l’UDI se rapproche…

Du plomb dans l’aile

C’est en faisant preuve d’une confondante désinvolture…

François Bonneau veut une part de TVA

Si François Bonneau, le président socialiste de la Région…

Sondage

LA REPRISE SERA-T-ELLE AU RENDEZ-VOUS EN 2021 ?

Montrer les résultats

  • afpi2020