Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire magazine de septembre 2021 Lire LV 714 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2020

La rénovation de l’abattoir de St-Amand reportée à 2013

le 18 juin 2012 à 16h21

SAS Berry Bocage (486 000 € de CA), qui a repris en 2009 l’abattoir de St-Amand-Montrond (18) de 2 500m², préfère reporter à 2013 les travaux d’aménagement d’un coût de 270 000 €, initialement prévus ce printemps. « Nous voulonsréaliser des travaux qui donnent un caractère définitif (…) et préférons revoir l’intégralité du projet en pensant à toutes les parties de l’abattoir », précise son directeur Daniel Parizot. L’enveloppe de 108 000 € allouée par le Pôle d’excellence rurale (PER) doit permettre l’augmentation de la surface des frigos et de la contention ovine. D’autres aménagements sont prévus : modification de la salle de découpe, installations photovoltaïques et vestiaires.
Un délai de deux ans sera accordé après le dépôt du dossier PER pour réaliser les travaux, qui devraient débuter début 2013, une fois le permis de construire obtenu. En 2011, soit trois ans après la reprise, la SAS Berry Bocage a traité 750 tonnes de viande, dépassant les objectifs fixés par le repreneur de 850 tonnes après cinq années d’activité.

Affaires publiques

Le président d’Orléans Métropole mis en minorité

Au moment où il a pris la parole, hier au soir, pour…

La gouvernance d’Orléans Métropole au bord de l’implosion

Pour une fois, les Orléanais, qui regardent souvent…

Philippe Briand condamné à deux ans de prison

Les verdicts du procès Bygmalion ont été rendus ce matin…

Noir c’est noir

C’est un coup de tonnerre dans le ciel chargé de la vie…

Tours va créer son « Vincinodrome »

En chômage technique depuis le début de la crise sanitaire,…

Sondage

LA REPRISE SERA-T-ELLE FORTE DÈS LA RENTRÉE ?

Montrer les résultats