Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire uneMars2020 Lire LV 714 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2020

L’Arena finira-t-elle sur le bûcher des vanités ?

le 16 juillet 2012 à 14h24

Près de six siècles après avoir mis Jeanne d’Arc sur le bûcher, Rouen condamnera-t-elle l’Arena orléanaise à périr dans les flammes ? La ministre des Sports du gouvernement Ayrault, Valérie Fourneyron, qui était encore maire de Rouen le 6 juillet dernier, a annoncé la semaine passée à nos confrères de La République du Centre que l’Etat allait se donner le temps de réexaminer un dossier « instruit rapidement quelques jours avant l’élection présidentielle ». Les 20 M€ accordés fin avril à l’Arena d’Orléans par le Centre national pour le développement du sport (CNDS), dont la tutelle est exercée par le ministre en charge des Sports, risquent fort de faire les frais de la rigueur avec, au passage, un petit croche-pied politique sur fond de municipales 2014.

Si cette manne, qui représente près de 20 % du budget du projet de grande salle de sport porté par le maire UMP d’Orléans, venait à finir en cendres, il faudrait peut-être réétudier les conditions du PPP qui doit départager les quatre candidats retenus par les Orléanais : Eiffage, Bouygues, Vinci et Spie Batignolles. A Dunkerque, c’est le groupe Vinci qui assurera le financement, la construction et l’exploitation (pour 28 ans) de l’Arena locale de 10 000 places (112 M€ investis, soit un petit peu plus qu’Orléans, qui a budgété 103 M€) : l’Etat, qui n’a pas encore donné sa réponse, a été sollicité à hauteur de 17 M€.

Affaires publiques

A Bourges, on confine mais on discute

A Bourges, les discussions en vue du second tour des…

Jean-Louis Borloo à la rescousse de Christophe Bouchet

Selon nos informations, l’ex-président de l’UDI et…

Franck Lorho, retour à Chartres
EXCLUSIF

Selon nos informations, Franck Lorho va succéder à Jean-Charles…

Valentin Doligé futur président de l'Udel

Candidat pressenti, seul en lice pour le moment, Valentin…

Olivier Carré, non sans remous

Comme on le pressentait depuis plusieurs semaines, La…

Sondage

LA REPRISE DE
L'EMPLOI EST-ELLE
DURABLE ?

Montrer les résultats

  • afpi2020