Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire magazine de septembre 2021 Lire LV 714 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2020

Les sites Doux de Blancafort et Boynes menacés

le 27 juillet 2012 à 11h59

A quelques minutes de l’examen de l’avenir du groupe Doux par le tribunal de commerce de Quimper, deux options sont sur la table : une reprise choisie parmi 13 offres, dont celle du consortium Sofiprotéol, et un plan de continuation, avec, au côté de Charles Doux, une entrée majoritaire (80 %) de la banque Barclays prête à convertir sa créance (140 M€) en capital.
Cette décision, qui sera vraisemblablement mise en délibéré, devra être tranchée au plus tard le 31 juillet. « Les administrateurs ne pourront garantir les salaires dans le cadre des AGS pour le mois d’août », met en garde Françoise Lavisse, déléguée CFTC à Blancafort (18), unité d’abattage menacée par la suppression de la moitié, voire de la totalité de ses quelque 200 postes. « Dans le cas d’une reprise par Sofiprotéol, 90 postes seraient supprimés à Blancafort et une cinquantaine à Boynes (45) tandis que Charles Doux liquiderait ces sites ainsi que toutes les unités de frais pour ne conserver que les pôles de produits élaborés et congelés », détaille-t-elle.
En cas d’adoption du plan de Sofiprotéol, le volailler Duc serait candidat à la reprise du site de Blancafort et, en association avec le spécialiste de la nutrition animale Glon Sanders, de l’usine d’aliments de Clémont (18). Sur les trois sites Doux Poussins à Châteaulin (29), La Harmoye (22) et Amilly (45), seul ce dernier pourrait conserver 12 de ses 18 postes.

Affaires publiques

Le président d’Orléans Métropole mis en minorité

Au moment où il a pris la parole, hier au soir, pour…

La gouvernance d’Orléans Métropole au bord de l’implosion

Pour une fois, les Orléanais, qui regardent souvent…

Philippe Briand condamné à deux ans de prison

Les verdicts du procès Bygmalion ont été rendus ce matin…

Noir c’est noir

C’est un coup de tonnerre dans le ciel chargé de la vie…

Tours va créer son « Vincinodrome »

En chômage technique depuis le début de la crise sanitaire,…

Sondage

LA REPRISE SERA-T-ELLE FORTE DÈS LA RENTRÉE ?

Montrer les résultats