Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire magazine de septembre 2020 Lire LV 714 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2020

Ces bassins qui font fi de la désindustrialisation

le 09 janvier 2013 à 16h53

Ces bassins qui font fi de la désindustrialisation

Certains bassins d’emplois régionaux parviennent à résister à la vague de désindustrialisation. Selon une étude menée par Pôle Emploi, dont les résultats ont été publiés dans l’édition hivernale de notre magazine, une petite dizaine de bassins, marqués par une forte empreinte industrielle – c’est-à-dire ceux où la part des emplois manufacturiers représente au moins 30 % du nombre total d'actifs –, ont enregistré plus de 200 offres d’emplois dans l’industrie au cours des 12 derniers mois. A Nogent-le-Rotrou, où sont recensés plus de 2 800 emplois dans cette catégorie, 486 offres ont été collectées de septembre 2011 à août 2012. Le taux d’activité industrielle dépasse les 35 %, soit plus de 6 points au dessus de la moyenne régionale. A Gien, qui obtient la seconde place du palmarès, 327 offres ont été identifiées sur la période pour 5 411 salariés dans l'industrie.

Attention toutefois aux effets en trompe-l’œil ! Sur les 327 offres recensées, 84 sont dues à la centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly (45). Pour autant, le territoire peut s’appuyer sur un solide quartet industriel composé de Shiseido, Pierre Fabre, Otis et SAC (ex-Georgia Pacific). Pourtant, ô paradoxe, il est aussi marqué par une forte augmentation du taux de chômage…  de 54,3 % entre 2007 et 2012, « conséquence d’une inadéquation entre l’offre et la demande », confirment les responsables du service statistique de Pôle Emploi Centre. Parfois, l’habileté d’un élu, conjuguée à l’éligibilité d’un territoire à des aides publiques, fait la différence. C’est notamment le cas à  Chabris (36) où le maire, Serge Pinault, a joué un rôle déterminant. Sur ce bassin de vie rural, on ne recense pas moins d’un bon millier d’emplois industriels (SETS, Inter-Metal, Chabris Méca, PSP, Sermat, Jullien) qui résistent farouchement, tel un village gaulois face à l'envahisseur romain, à la crise.

Affaires publiques

Les centristes à la manœuvre

Les élections régionales approchent et l’UDI se rapproche…

Du plomb dans l’aile

C’est en faisant preuve d’une confondante désinvolture…

François Bonneau veut une part de TVA

Si François Bonneau, le président socialiste de la Région…

Décès de Nicolas Bonneau

Victime d’un accident vasculaire cérébral il y a quelques…

On a fini de rigoler à Tours Métropole
EXCLUSIF

La nouvelle gouvernance « consensuelle » de Tours Métropole…

Sondage

LE DÉCONFINEMENT VOUS SEMBLE-T-IL BIEN PRÉPARÉ ?

Montrer les résultats

  • afpi2020