Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire Lire LV 714 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2020

Cinven veut lâcher le tourangeau Frans Bonhomme

le 17 juillet 2013 à 17h33

Propriétaire depuis fin 2005 du distributeur de tuyaux, tubes et raccords plastiques Frans Bonhomme (652 M€ de CA consolidé en 2012), le fonds britannique Cinven refuse de réinjecter des fonds propres dans une entreprise qui serait, selon le quotidien Les Echos, à court de liquidités. Le board du fonds britannique se déclare prêt à en perdre le contrôle au profit des détenteurs de la dette, après plus de trois ans de négociations infructueuses avec les banques.
Quoique rentable, Frans Bonhomme, dont le siège historique est à Joué-lès-Tours – il a été fondé à Tours en 1935 par le dirigeant éponyme –, serait confronté à un sérieux problème de liquidités, notamment en raison du remboursement des 600 M€ de sa dette (7 fois l’EBE) et d’une clause de reversement de son excédent de trésorerie d'exploitation (ETE) à ses créanciers (excess cash flow).

Affaires publiques

Noir c’est noir

C’est un coup de tonnerre dans le ciel chargé de la vie…

Tours va créer son « Vincinodrome »

En chômage technique depuis le début de la crise sanitaire,…

Fesneau sort du bois

Comme tout bon chasseur, Marc Fesneau ne tire qu’à coup…

Régionales : les écologistes veulent imposer leur méthode à gauche

La liste attrape-tout de l’écologiste Charles Fournier…

Accueil de la BnF : Châteauroux non plus

Le cabinet du maire de Châteauroux a finalement démenti…

Sondage

LA REPRISE SERA-T-ELLE FORTE DÈS LA RENTRÉE ?

Montrer les résultats