Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire magazine de septembre 2020 Lire LV 714 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2020

Cinven veut lâcher le tourangeau Frans Bonhomme

le 17 juillet 2013 à 17h33

Propriétaire depuis fin 2005 du distributeur de tuyaux, tubes et raccords plastiques Frans Bonhomme (652 M€ de CA consolidé en 2012), le fonds britannique Cinven refuse de réinjecter des fonds propres dans une entreprise qui serait, selon le quotidien Les Echos, à court de liquidités. Le board du fonds britannique se déclare prêt à en perdre le contrôle au profit des détenteurs de la dette, après plus de trois ans de négociations infructueuses avec les banques.
Quoique rentable, Frans Bonhomme, dont le siège historique est à Joué-lès-Tours – il a été fondé à Tours en 1935 par le dirigeant éponyme –, serait confronté à un sérieux problème de liquidités, notamment en raison du remboursement des 600 M€ de sa dette (7 fois l’EBE) et d’une clause de reversement de son excédent de trésorerie d'exploitation (ETE) à ses créanciers (excess cash flow).

Affaires publiques

Pas sur la même longueur d’ondes

C’est au pied du mur que l’on reconnaît le maçon. Emmanuel…

À Tours, c’est pas tous les jours Noël
EXCLUSIF

En présentant hier sa 1ère vice-présidente Cathy Savourey,…

Les centristes à la manœuvre

Les élections régionales approchent et l’UDI se rapproche…

Du plomb dans l’aile

C’est en faisant preuve d’une confondante désinvolture…

François Bonneau veut une part de TVA

Si François Bonneau, le président socialiste de la Région…

Sondage

LA REPRISE SERA-T-ELLE AU RENDEZ-VOUS EN 2021 ?

Montrer les résultats

  • afpi2020