Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire Magdecembre2019 Lire LV 714 À feuilleter en ligne >

Les sites Fagor-Brandt de Vendôme et d’Orléans en sursis

le 24 octobre 2013 à 16h19

Le CCE du groupe d’électroménager Fagor-Brandt (1 870 salariés en France), qui s’est tenu aujourd’hui au siège du groupe à Rueil-Malmaison (92), ne s’est pas soldé par des annonces de fermeture d'usines, ni celle de St-Ouen-Vendôme (41), ni celle de St-Jean-de-la Ruelle-Orléans (45), qui emploient respectivement 230 et 530 salariés en CDI.
La direction, qui fait face à une situation de trésorerie très difficile, a annoncé qu’une procédure dite de « pré-concurso » (pré-concours en français, NDLR), qui ne doit pas être confondue avec une procédure de redressement judiciaire, avait été ouverte le 17 octobre en Espagne. Elle vise à trouver à l’issue d’une durée maximum de 3 mois et 21 jours les financements nécessaires à la poursuite de l’activité et la mise en œuvre du plan stratégique ; ce dernier se traduira « inéluctablement » par la fermeture de capacités, nous indique une source proche du dossier. St-Ouen et St-Jean-de-la-Ruelle ne sont pas tirées d’affaire : loin s'en faut…

Affaires publiques

Jean-Louis Borloo à la rescousse de Christophe Bouchet

Selon nos informations, l’ex-président de l’UDI et…

Franck Lorho, retour à Chartres
EXCLUSIF

Selon nos informations, Franck Lorho va succéder à Jean-Charles…

Valentin Doligé futur président de l'Udel

Candidat pressenti, seul en lice pour le moment, Valentin…

Olivier Carré, non sans remous

Comme on le pressentait depuis plusieurs semaines, La…

Investitures LREM : Orléans on, Tours off ?

Dans le quotidien L’Opinion

Sondage

LA REPRISE DE
L'EMPLOI EST-ELLE
DURABLE ?

Montrer les résultats

  • afpi2020