Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire magazine de septembre 2020 Lire LV 714 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2020

Trouillet reprend Seg-Samro et licencie 130 salariés

le 07 janvier 2013 à 12h00

Le tribunal de commerce de La Roche-sur-Yon a rendu sa décision vendredi 4 janvier : le carrossier industriel Trouillet (25 M€ de CA, 150 salariés) de Neuville-aux-Bois (45) reprend son concurrent vendéen Seg-Samro (292 salariés) et prévoit 130 suppressions de poste. Filiale du fabricant de semi-remorques Samro, Seg-Samro, dont le siège est à Fontenay-le-Comte (85), avait été placée en liquidation judiciaire le 24 octobre. Le repreneur prévoit de sauvegarder 162 emplois mais ne reprendra pas le site de Balbigny (77 salariés), près de Roanne (42), et supprimera 46 postes à Fontenay-le-Comte (85) et 7 à Nort-sur-Erdre (25 salariés), en Loire-Atlantique. Trouillet a assorti ce plan d'une proposition de reclassement de 30 à 35 personnes sur son site de Neuville-aux-Bois.

Rappelons que Trouillet a déjà repris en juin dernier le fabricant abraysien de panneaux composites pour poids lourds Sairp Composites (cf. LV n°567). Avec ce nouvel achat, il devient le 2e groupe français dans son métier.

Affaires publiques

Les centristes à la manœuvre

Les élections régionales approchent et l’UDI se rapproche…

Du plomb dans l’aile

C’est en faisant preuve d’une confondante désinvolture…

François Bonneau veut une part de TVA

Si François Bonneau, le président socialiste de la Région…

Décès de Nicolas Bonneau

Victime d’un accident vasculaire cérébral il y a quelques…

On a fini de rigoler à Tours Métropole
EXCLUSIF

La nouvelle gouvernance « consensuelle » de Tours Métropole…

Sondage

LE DÉCONFINEMENT VOUS SEMBLE-T-IL BIEN PRÉPARÉ ?

Montrer les résultats

  • afpi2020