Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire magazine de septembre 2021 Lire LV 714 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2020

Axéréal a pris possession de son nouveau siège d’Olivet

le 02 octobre 2014 à 09h09

axereal

Le groupe coopératif Axéréal a inauguré le 30 septembre son nouveau siège social d’Olivet, au sud d’Orléans, dont les salariés avaient, de leur côté, pris possession le 1er septembre. Le premier collecteur de grains français, qui rassemble 13 000 agriculteurs répartis sur une dizaine de départements – dont les six de la région Centre –, dispose désormais d’un bâtiment à énergie positive de 5 500 m² sur trois niveaux, qui réunit sur un même site les activités administratives du groupe, mais aussi les services spécifiques à ses métiers clés : l’agronomie, les semences, la logistique et le commerce du grain. Annoncé à l’été 2012, le projet de création de ce siège moderne, situé aux portes de l’agglomération orléanaise, s’est finalement concrétisé dans les délais, en dépit des émotions suscitées chez les collaborateurs des anciens sièges d’Epis-Centre à Bourges et d’Agralys à Châteaudun, invités à rejoindre Orléans : finalement, sur les 324 salariés concernés, seuls 44 ont refusé une mutation, un tiers acceptant même de déménager pour se rapprocher de leur nouveau lieu de travail.
Axéréal, qui emploie 3 200 salariés, dont 350 dans son nouveau siège, investit 30 M€ chaque année sur le territoire de la grande région Centre (élargie à la Nièvre et au sud de l’Île-de-France) où il possède 417 sites : des silos, des unités de production d’aliments pour animaux d’élevage, des moulins, mais aussi des jardineries Gamm Vert. Le groupe collecte annuellement 4,7 millions de tonnes de céréales et réalise un CA annuel de 3,7 Md€.

Affaires publiques

Noir c’est noir

C’est un coup de tonnerre dans le ciel chargé de la vie…

Tours va créer son « Vincinodrome »

En chômage technique depuis le début de la crise sanitaire,…

Fesneau sort du bois

Comme tout bon chasseur, Marc Fesneau ne tire qu’à coup…

Régionales : les écologistes veulent imposer leur méthode à gauche

La liste attrape-tout de l’écologiste Charles Fournier…

Accueil de la BnF : Châteauroux non plus

Le cabinet du maire de Châteauroux a finalement démenti…

Sondage

LA REPRISE SERA-T-ELLE FORTE DÈS LA RENTRÉE ?

Montrer les résultats