Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire magazine de septembre 2020 Lire LV 714 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2020

Le Centre doit convoler avec le Poitou-Charentes et le Limousin

le 03 juin 2014 à 10h46

La serpette présidentielle a tranché. Exit le rapprochement envisagé avec les Pays de la Loire qui semblait recueillir localement un assez large consensus. Dans le cadre de la fameuse réforme territoriale, qui vise à réduire de 22 à 14 le nombre de régions, le Centre est donc invité à fusionner avec le Poitou-Charentes et le Limousin. Ce bloc de 5,075 millions d’habitants - soit 7,8 % du total France -  est crédité aujourd’hui d’un PIB d’environ 129 Md€, soit 6,4 % du produit intérieur brut français, ce qui le classe au 5e rang des 14 futures grandes – et encore virtuelles – régions voulues par François Hollande. Mais il y encore loin de la coupe aux lèvres. A peine énoncé, le redécoupage est déjà l’objet de multiples attaques. Ainsi l’UMP Dominique Bussereau – tourangeau d’origine et président du Conseil général de la Charente Maritime – appelait, quelques heures après cette annonce à « entrer en résistance » contre ce big bang territorial.

Affaires publiques

Les centristes à la manœuvre

Les élections régionales approchent et l’UDI se rapproche…

Du plomb dans l’aile

C’est en faisant preuve d’une confondante désinvolture…

François Bonneau veut une part de TVA

Si François Bonneau, le président socialiste de la Région…

Décès de Nicolas Bonneau

Victime d’un accident vasculaire cérébral il y a quelques…

On a fini de rigoler à Tours Métropole
EXCLUSIF

La nouvelle gouvernance « consensuelle » de Tours Métropole…

Sondage

LE DÉCONFINEMENT VOUS SEMBLE-T-IL BIEN PRÉPARÉ ?

Montrer les résultats

  • afpi2020