Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire magazine de septembre 2020 Lire LV 714 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2020

Le sort de Fagor-Brandt suspendu jusqu’au 11 avril

le 31 mars 2014 à 14h15

L’histoire sans fin ! Le tribunal de commerce de Nanterre a ordonné le renvoi au 11 avril de l’examen des offres de reprise des sociétés françaises du groupe Fagor-Brandt. Ce délai doit permettre de laisser au repreneur Cevital le temps de finaliser le rachat des marques Brandt, Sauter, De Dietrich, actuellement propriétés d’une filiale du groupe espagnol Fagor ; un juge du tribunal espagnol de Saint-Sébastien doit se prononcer sur cette opération entre le 7 et le 11 avril. La survie des sites industriels de St-Jean-de-la-Ruelle (45) et de St-Ouen (41) est en jeu.

Affaires publiques

Lagarde ne se rend pas

Où on reparle de François Lagarde... Discret depuis la…

Les femmes du président

On connaissait les hommes du président, les cinq poseurs…

Divorce en Loir-et-Cher

Ce qui était au départ une banale sanction contre une…

Ça va et ça vient

Le nouveau président de Tours Métropole Wilfried Schwartz…

Pas sur la même longueur d’ondes

C’est au pied du mur que l’on reconnaît le maçon. Emmanuel…

Sondage

LA REPRISE SERA-T-ELLE AU RENDEZ-VOUS EN 2021 ?

Montrer les résultats

  • afpi2020