Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire magazine de septembre 2021 Lire LV 714 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2020

Le sort de Fagor-Brandt suspendu jusqu’au 11 avril

le 31 mars 2014 à 14h15

L’histoire sans fin ! Le tribunal de commerce de Nanterre a ordonné le renvoi au 11 avril de l’examen des offres de reprise des sociétés françaises du groupe Fagor-Brandt. Ce délai doit permettre de laisser au repreneur Cevital le temps de finaliser le rachat des marques Brandt, Sauter, De Dietrich, actuellement propriétés d’une filiale du groupe espagnol Fagor ; un juge du tribunal espagnol de Saint-Sébastien doit se prononcer sur cette opération entre le 7 et le 11 avril. La survie des sites industriels de St-Jean-de-la-Ruelle (45) et de St-Ouen (41) est en jeu.

Affaires publiques

Noir c’est noir

C’est un coup de tonnerre dans le ciel chargé de la vie…

Tours va créer son « Vincinodrome »

En chômage technique depuis le début de la crise sanitaire,…

Fesneau sort du bois

Comme tout bon chasseur, Marc Fesneau ne tire qu’à coup…

Régionales : les écologistes veulent imposer leur méthode à gauche

La liste attrape-tout de l’écologiste Charles Fournier…

Accueil de la BnF : Châteauroux non plus

Le cabinet du maire de Châteauroux a finalement démenti…

Sondage

LA REPRISE SERA-T-ELLE FORTE DÈS LA RENTRÉE ?

Montrer les résultats