Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire Magdecembre2019 Lire LV 714 À feuilleter en ligne >

Le sort de Fagor-Brandt suspendu jusqu’au 11 avril

le 31 mars 2014 à 14h15

L’histoire sans fin ! Le tribunal de commerce de Nanterre a ordonné le renvoi au 11 avril de l’examen des offres de reprise des sociétés françaises du groupe Fagor-Brandt. Ce délai doit permettre de laisser au repreneur Cevital le temps de finaliser le rachat des marques Brandt, Sauter, De Dietrich, actuellement propriétés d’une filiale du groupe espagnol Fagor ; un juge du tribunal espagnol de Saint-Sébastien doit se prononcer sur cette opération entre le 7 et le 11 avril. La survie des sites industriels de St-Jean-de-la-Ruelle (45) et de St-Ouen (41) est en jeu.

Affaires publiques

Franck Lorho, retour à Chartres
EXCLUSIF

Selon nos informations, Franck Lorho va succéder à Jean-Charles…

Le dgs d’Eure-et-Loir remercié
EXCLUSIF

Selon nos informations, Jean-Charles Manrique, directeur…

Valentin Doligé futur président de l'Udel

Candidat pressenti, seul en lice pour le moment, Valentin…

Olivier Carré, non sans remous

Comme on le pressentait depuis plusieurs semaines, La…

Investitures LREM : Orléans on, Tours off ?

Dans le quotidien L’Opinion

Sondage

LA REPRISE DE
L'EMPLOI EST-ELLE
DURABLE ?

Montrer les résultats

  • afpi2020