Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire magazine de septembre 2020 Lire LV 714 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2020

Mercura, racheté par le suédois Binar, pousse les feux

le 15 septembre 2014 à 17h13

mercura

Déstabilisé par les ennuis de santé de son principal actionnaire et dirigeant Jean Echaniz, le fabricant de signalisations lumineuses embarquées blésois Mercura (58 salariés, 14,7 M€ de CA) a traversé une période compliquée. Il a fini par être racheté en février dernier par le groupe suédois Binar (45 M€, 280 salariés), via sa filiale française Standby, un autre acteur du marché des signalisations lumineuses et sonores pour les véhicules de service. Dépendant quasi essentiellement de la commande publique, Mercura a été fortement impacté par la réduction progressive des budgets. « C’est une évidence, le chiffre d’affaires va reculer cette année d’au moins 10 %. La plupart de nos clients, Sdis, Samu, collectivités locales, ministères et carrossiers ont réduit leurs achats », prévient Denis Lahoreau, le nouveau directeur général (ci-contre). Relance de la R&D, meilleure structuration de l’approche commerciale régionale, embauche d’un commercial export, Mercura se met en ordre de marche pour saisir toutes les opportunités. « Nous répondons actuellement à un très important appel d’offres (2,5 M€) de l’Ugap, nous confie Denis Lahoreau. En cas de succès, nous serions amenés à créer une seconde équipe (2x8) à Blois ».

Affaires publiques

Les centristes à la manœuvre

Les élections régionales approchent et l’UDI se rapproche…

Du plomb dans l’aile

C’est en faisant preuve d’une confondante désinvolture…

François Bonneau veut une part de TVA

Si François Bonneau, le président socialiste de la Région…

Décès de Nicolas Bonneau

Victime d’un accident vasculaire cérébral il y a quelques…

On a fini de rigoler à Tours Métropole
EXCLUSIF

La nouvelle gouvernance « consensuelle » de Tours Métropole…

Sondage

LE DÉCONFINEMENT VOUS SEMBLE-T-IL BIEN PRÉPARÉ ?

Montrer les résultats

  • afpi2020