Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire magazine de septembre 2021 Lire LV 714 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2020

Et si Bourges candidatait avec l’Eure-et-Loir au label French Tech ?

le 19 mars 2015 à 07h00

french tech

Ce n’est encore qu’une déclaration d’intention ! À rebours des stratégies solitaires d’Orléans et de Tours, la communauté d’agglomération Bourges Plus envisage un rapprochement avec l’Eure-et-Loir pour candidater au label French Tech, qui consacre le développement d’un écosystème numérique territorial.
D’autres villes françaises, disposant individuellement d’au moins autant d’atouts que Tours et Orléans, ont préféré faire cause commune et unir leurs forces pour décrocher la timbale numérique : c’est le cas de la Lor’N’Tech constituée par Nancy, Metz, Épinal et Thionville (650 000 habitants à elles quatre), mais aussi de la Normandy FrenchTech fédérée autour du Havre, Rouen et Caen, trois agglomérations réunissant près d’un million d’habitants. « À trois on est plus forts, l'addition de nos forces et nos atouts nous donne mathématiquement plus de chances d'obtenir ce label », justifie le maire UMP de Caen, sur la même longueur Wi-Fi que le président PS de l’agglomération rouennaise.
À Bourges, où les services économiques de la communauté d’agglomération s’apprêtent à annoncer l’arrivée d’un data center, les élus sont persuadés qu’il y a un coup à jouer : « Nous sommes petits, mais nous pouvons apporter notre spécialité dans le domaine de la gestion du risque et de la sécurité informatique ». Une délégation du Codel (comité de développement économique d’Eure-et-Loir) doit être reçue mardi 24 mars à Bourges pour une réunion d’information sur le thème de l’hébergement des données. Les émissaires euréliens, un département qui abrite quelques belles pépites numériques (Elokence, V-Labs et Utcha à Chartres, Humelab à Dreux), se rendront en terre berruyère tout auréolés de la récente décision de Chartres Métropole de se doter d’un « lieu-totem » de l'innovation sur le site d’une ancienne friche militaire. Un axe French Tech Bourges-Chartres ? Chiche...

Affaires publiques

Noir c’est noir

C’est un coup de tonnerre dans le ciel chargé de la vie…

Tours va créer son « Vincinodrome »

En chômage technique depuis le début de la crise sanitaire,…

Fesneau sort du bois

Comme tout bon chasseur, Marc Fesneau ne tire qu’à coup…

Régionales : les écologistes veulent imposer leur méthode à gauche

La liste attrape-tout de l’écologiste Charles Fournier…

Accueil de la BnF : Châteauroux non plus

Le cabinet du maire de Châteauroux a finalement démenti…

Sondage

LA REPRISE SERA-T-ELLE FORTE DÈS LA RENTRÉE ?

Montrer les résultats